Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sécheresse: les restrictions d'eau s'étendent dans le Loiret

jeudi 24 août 2017 à 18:36 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

Face au faible niveau de certains cours d'eau, la Préfecture du Loiret prend de nouvelles mesures de restrictions et les prolonge dans certains secteurs, notamment dans le Montargois.

Les restrictions d'eau s'accentuent dans le Loiret
Les restrictions d'eau s'accentuent dans le Loiret © Radio France - Thomas Schonheere

Loiret, France

Les mesures de débits du mois d’août 2017 montrent que plusieurs cours d’eau du département ont franchi des seuils de sécheresse :

• débit inférieur au seuil d’alerte : Puiseaux, Bezonde, Aquiaulne, Avenelle, Aveyron, Betz,

• débit inférieur au seuil d’alerte renforcée : Ardoux, Bec d’Able, Trézée,

• débit inférieur au seuil de crise : Bonnée, Cosson, Dhuy, Milleron, Ru de Pontchevron, Sange.

Pour l’irrigation, des mesures sont prises pour diminuer les prélèvements

sur le secteur du Montargois, sur les bassins versants de l’Aveyron et du Betz, en situation d’alerte : les prélèvements en nappe sont interdits le samedi et le dimanche de 8 h à 20 h soit 24 h au total,

• sur le bassin versant du Milleron, en situation de crise : les prélèvements en nappe sont interdits du samedi 8h au lundi 8 h, soit 48 h consécutives,

• sur le Puiseaux, la Bezonde, l’Aquiaulne, l’Avenelle, l’Aveyron, le Betz, en situation d’alerte, les prélèvements en rivière sont diminués de 20 %,

• sur l’Ardoux, le Bec d’Able, et la Trézée, en situation d’alerte renforcée, les prélèvements en rivière sont diminués de 40 %,

• sur la Bonnée, le Cosson, le Dhuy, le Milleron, le Ru de Pontchevron et la Sange, en situation de crise, les prélèvements en rivière sont interdits.

Pour le grand public, les principales mesures portent sur des limitations (alerte) ou interdiction (alerte renforcée, crise) d’arrosage des pelouses, des jardins potagers dans la journée et l’interdiction de remplir les piscines. L’attention des collectivités et industriels est également attirée sur les conditions de rejet qui doivent faire l’objet d’une surveillance accrue pour éviter tout impact immédiat sur le cours d’eau et la vie piscicole.