Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sécheresse : les sociétés de pomologie de la Mayenne inquiètes

mercredi 24 octobre 2018 à 17:49 - Mis à jour le samedi 20 octobre 2018 à 20:30 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Si la récolte des pommes en 2018 dans le département n'est pas mauvaise, la sécheresse inquiètent quand même les professionnels qui n'attendent qu'une chose : le froid !

Des pommes de la Mayenne récoltées en 2018
Des pommes de la Mayenne récoltées en 2018 © Radio France - Martin Cotta

Argentré, France

200 tonnes de pommes environ ont été récoltées en 2018 en Mayenne, pour le moment. Une récolte pas mauvaise mais la sécheresse persistante inquiète. Il a très peu plu depuis la fin de l'été et même au printemps. Et aujourd'hui les trois sociétés de pomologies du département (Ernée, Cossé-le-Vivien et le Pays de Laval) s'impatientent. 

"La pomme a besoin d'eau, les arbres ont besoin d'être humidifiés. Si l'arbre n'a pas quelque-chose à boire, automatiquement cela se ressent sur le fruit. On se rend compte, aujourd'hui au mois d'octobre, que des arbres perdent leurs feuilles et la moitié d'entre eux vont peut-être mourir, ils ne tiendront pas le coup" juge Gilbert Guillet, le secrétaire de la fédération départementale de la pomologie

Certains responsables de vergers ont rusé lors des rares averses de pluie. C'est le cas Bertrand Breton de La Confrérie de La Bolée de Concise à Saint-Berthevin. "On a bâché nos plants. Du coup ces bâches ont permis de conserver de la fraîcheur et de donner plus de réserves" explique cet expert. Les températures devraient vraiment baisser dans une semaine sur la Mayenne, un département possédant plus de 400 variétés de pommes.

Reportage aux côtés des sociétés de pomologie de la Mayenne