Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sécheresse : pas d'inquiétude du côté des nappes phréatiques dans le Nord-Pas-de-Calais

jeudi 9 août 2018 à 15:23 Par Marie-Jeanne Delepaul, France Bleu Nord

Depuis juin, la sécheresse touche fortement le Nord-Pas-de-Calais. Causée par les fortes chaleurs et les températures au-dessus des normales, elle concerne les sols. Mais du côté des sous-sols, et donc des nappes phréatiques tout va (presque) bien, contrairement à l'an dernier.

Une centaine de piézomètres sont installés dans le Nord-Pas-de-Calais pour mesurer le niveau des nappes.
Une centaine de piézomètres sont installés dans le Nord-Pas-de-Calais pour mesurer le niveau des nappes. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Lille, France

Depuis le 1er juin, il a plu cinq fois moins que la moyenne dans le Nord-Pas-de-Calais, et les températures sont 2,5°C au-dessus de la normale, selon Météo France. La région est donc en état de sécheresse des sols.

Mais en profondeur, les nappes phréatiques se portent plutôt bien, contrairement à l'an dernier, où l'on a frôlé la situation de crise. Une petite centaine de capteurs (appelées piézomètres) sont installés dans la région. Les données journalières sont transmises par satellite aux ingénieurs du BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) , qui les modélisent sur une carte.

"Les niveaux d'eau sont en baisse, c'est normal en été, mais nous sommes dans la moyenne, à part dans le Boulonnais et l'Arrageois, en état de vigilance" - Pierre Pannet, BRGM

"Les niveaux d'eau sont en baisse, c'est normal en été, mais nous sommes dans la moyenne, à part dans le Boulonnais et l'Arrageois, en état de vigilance", explique Pierre Pannet, directeur régional du BRGM.

Le reportage France Bleu Nord avec les hydrogéologues du BRGM

Une situation moins critique que l'an dernier

L'été dernier, plusieurs secteurs étaient en situation d'alerte, et on a frôlé la situation de crise par endroits. La faute à un hiver plus sec. Cette année au contraire, les fortes pluies de l'hiver ont bien rechargé les nappes. Celles-ci, en effet, ne se rechargent que pendant cette période ; en été, toute la pluie qui tombe ruisselle ou est absorbée par les plantes et ne s'infiltre pas en profondeur.

Dérèglement climatique

Même s'il n'y a "pas de crise à l'horizon cette année" selon Pierre Pannet, dans les années à venir, la situation des eaux en sous-sol risque de se dégrader, à cause du dérèglement climatique. Les hydrogéologues sont capables de modéliser ce à quoi ressemblera notre région dans trente, cinquante et même cent ans... et c'est assez inquiétant. "Les modèles montrent une augmentation des sécheresses en été, et une baisse du niveau des nappes en été de 10% à 20% par rapport à ce que l'on connaît aujourd'hui", précise Pierre Pannet.

La région dans quelques décennies : interview de Pierre Pannet

Si vous voulez suivre en temps réel l'état des sols et sous-sols dans la région, notamment le niveau des nappes, vous pouvez télécharger l'application Info nappes ou Info terre ou aller sur le site du BRGM.