Climat – Environnement

Sécheresse : premières mesures de restrictions d'eau en Corrèze

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin jeudi 1 septembre 2016 à 12:27

Des premières mesures de restriction sont prises en Corrèze
Des premières mesures de restriction sont prises en Corrèze © Maxppp -

Les services de l'Etat, en Corrèze, viennent de prendre des premières mesures de restrictions à cause de la sécheresse. La situation n'est pas critique, mais il faut être vigilant compte tenu de la chaleur persistante.

La préfecture de la Corrèze fait savoir, ce jeudi à la mi-journée, que des premières mesures de restrictions d'eau viennent d'être prises avec l’installation de la sécheresse. Dans le communiqué, il est rappelé qu'après "un mois de juillet très sec au cours duquel la pluviométrie n’a représentée que 20% de la normale mensuelle, le mois d’août se caractérise également par un manque de pluie important (22% de la normale mensuelle au 28 août)." Les services de l'Etat précisent qu'il n'y a eu que quelques averses très peu significatives le week-end passé, avec seulement 1,6mm de pluie à la station de Meymac. Par ailleurs, un temps estival, chaud et sec est prévu jusqu’en début de semaine prochaine, avec des températures allant de 25 à 33 degrés.

Des cours d'eau en baisse...

Dans ce contexte, "les cours d’eau voient leur débit baisser progressivement et atteindre des niveaux critiques notamment sur les têtes de bassin versant des rivières Vienne et Vézère", poursuit le communiqué. Toutefois, "la situation de l'alimentation en eau potable n’est pas actuellement préoccupante et aucune collectivité ne connaît de difficulté d’alimentation en eau." Mais la sécheresse s'installant, la baisse prévisible des sources alimentant les réseaux rend nécessaire le maintien d'une forte vigilance. D'où cette décision de prendre des premières restrictions par un arrêté préfectoral en date du 31 août.

... et des premières restrictions

"Il est interdit à tout propriétaire ou utilisateur d’ouvrage de régulation ou de stockage situé sur un cours d’eau ou en dérivation, de modifier par des manoeuvres les niveaux et de provoquer des variations de débits à l’aval, hors exigences de sécurité publique dûment justifiées. Sont notamment interdits les éclusées et les vidanges d’étangs. Cette interdiction ne s’applique pas aux retenues gérées par EDF et la SHEM." Cette mesure est en vigueur jusqu’au 30 septembre. D’autres restrictions pourront être prises en fonction de l’évolution des conditions climatiques.

Un arrêté spécifique à Egletons

Le maire d'Egletons, Charles Ferré, a lui décidé d'aller encore plus loin dans sa commune en prenant un arrêté nettement plus strict. Qu'il a justifié sur France Bleu Limousin. "Depuis une dizaine de jours, la production d'eau baisse sensiblement. S'il ne pleut pas dans les quinze jours à venir, je pense que tout sera à sec. On a une baisse très importante et brutale du niveau d'eau, c'est ce qui motive l'arrêté."

C. Ferré : "La production baisse sensiblement. S'il ne pleut pas dans les 15 jours, tout sera à sec"

L'arrêté municipal du maire d'Egletons - Aucun(e)
L'arrêté municipal du maire d'Egletons - mairie d'Egletons