Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement DOSSIER : La sécheresse en Creuse

Sécheresse : qui a le droit de faire quoi ?

-
Par , France Bleu Creuse

La préfecture a placé le département de la Creuse en crise sécheresse mercredi 10 juillet. Seuls les usages prioritaires sont autorisés. Mais quelle est la situation pour les professionnels ?

La fontaine des trois grâces ne fonctionne plus à cause de la sécheresse
La fontaine des trois grâces ne fonctionne plus à cause de la sécheresse © Radio France - Benjamin Billot

Creuse, France

Vous avez sans doute compris que vous n'avez plus le droit d'arroser votre jardin ou votre potager, depuis le dernier arrêté préfectoral sur la sécheresse. A moins que vous n'ayez un récupérateur d'eau de pluie. 

Par contre, vous avez été un certain nombre à nous interpeller sur des entreprises qui utilisent l'eau malgré les restrictions. Sachez qu'elles peuvent tout-à-fait être dans leurs droits. 

Le principe est expliqué dans l'arrêté de la préfecture qui est disponible sur leur site : l'usage de l'eau est autorisé pour les activités industrielles et commerciales, à condition d'être réduit au strict nécessaire.  Les usines qui ont besoin d'eau peuvent continuer à tourner, les maçons peuvent faire du béton etc. 

Pour les maraîchers c'est un peu plus compliqué parce que l'irrigation est interdite. Ceux qui n'ont pas de réservoir d'eau de pluie doivent demander une dérogation. 

Les demandes de dérogations affluent à la DDT

Les stations de lavage de voiture qui ont un système de recyclage, peuvent aussi continuer à fonctionner. C'est sans doute le cas d'à peu près toutes les stations en Creuse. Même si il faut savoir que la plupart des systèmes des stations ne recyclent qu'environ 30% de l'eau consommée.

La Direction départementale des territoires a reçu des demandes de dérogation très rapidement après la publication de l'arrêté préfectoral. Elles émanent notamment de constructeurs de piscines : ils ont besoin, pour des raisons techniques, de remplir la piscine après avoir posé le revêtement étanche. 

La DDT étudie ces demande de dérogations au cas par cas. Par exemple, dans un tout autre domaine, la piste de motocross d'Ahun a reçu une dérogation. Elle peut être arrosée, pour des raisons de sécurité.