Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sécheresse : une commune du Var veut faire reconnaître l’état de catastrophe naturelle

jeudi 2 novembre 2017 à 17:57 Par Armêl Balogog, France Bleu Provence

La mairie de Camps-la-Source (Var) a récolté les témoignages de ses administrés pour constituer un dossier de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. La sécheresse causerait des fissures dans les habitations.

La source de Camps-la-Source s'est tarie à cause de la sécheresse (Var)
La source de Camps-la-Source s'est tarie à cause de la sécheresse (Var) © Radio France - Armêl Balogog

Camps-la-Source, France

"Le mur s’est fendu, décrit Christiane. On ne voit pas le jour mais enfin il y a des fentes. Et on voit que ça s’aggrave de plus en plus." L’habitante de Camps-la-Source assure que les fissures de sa maison sont apparues pendant l’été. Ses fondations auraient été fragilisées par le long épisode de sécheresse que connaissent le Var et tout le Sud de la France. La mairie veut lui permettre d'être indemnisée.

Des fissures sur les murs

Depuis une semaine, après une demande publique de la mairie, le lundi 30 octobre, une quinzaine d'habitants de Camps-la-Source lui ont adressé lettres et photos de fissures, de fentes et de crevasses, nouvellement apparues dans leurs demeures.

La maison de Gérard Porre, le premier adjoint, n’est pas épargnée. Il montre les photos prises chez lui. "Au niveau des faitages, tout a craqué. Et là on voit bien, au niveau de l’angle de la terrasse, tout s’est fissuré."

Les fondations des maisons fragilisées

Selon lui, ces dégâts ont été provoqués par six mois de sécheresse dans le département varois. "Nous n’avons pas de pluie depuis le 2 avril 2017, le jour des 1.000 ans de Camps, se souvient-il. Ce jour-là, ça a bien gâché la fête, mais depuis on n'a plus eu une seule goutte d’eau."

"Ça montre bien que ça devient assez dramatique." – Gérard Porre

"Vu que le sol devient sec, il y a moins d’assise pour les bâtiments, donc ils se fissurent", explique l’élu, précisant que la terre est argileuse et comparant son état à un désert. "Vous voyez toutes les fentes dans le désert, c’est dû à la sécheresse, ça se rétrécit" et ça se fendille.

Preuve de la sécheresse dans la ville, l’adjoint relève un paradoxe : la source de Camps-la-Source s’est tarie.

Catastrophe naturelle

La commune a déjà fait deux demandes de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle, en 2011 et en 2015, mais pour des dégâts provoqués par une pluie excessive. Là, c’est le contraire et c’est la première fois. La ville voisine de Brignoles l'a fait un peu avant en octobre 2017.

C’est aussi la seule façon de permettre aux habitants concernés d’être indemnisés pour les travaux qu’ils vont devoir faire réaliser. Certains assureurs ont déjà répondu qu’ils ne les prendraient pas en charge si l’état de catastrophe naturelle n’était pas reconnu.

"Oui, je vais faire la déclaration, parce que ça va coûter beaucoup d’argent", déclare Christiane, déterminée. "Catastrophe naturelle, je pense qu’on devrait y être", "Moi, je n’ai jamais vu ça depuis que je suis sur terre, depuis 67 ans", commentent des riverains.

"Faut que ça tombe. La pluie, il en faut." – Une riveraine

Les Campsois n’auront plus à faire la danse de la pluie très longtemps. Selon Météo France, il devrait pleuvoir dès le weekend des 4 et 5 novembre. La mairie quant à elle va déposer sa demande ce vendredi 3 novembre ou en début de semaine suivante.