Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Climat – Environnement

Savoie : spectaculaire éboulement du Mont Granier

dimanche 10 janvier 2016 à 20:27 Par Mélodie Viallet, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Un impressionnant éboulement a eu lieu samedi matin vers 5 heures au sommet du mont Granier, en Chartreuse. Tout un pan de la montagne s’est effondré. Une partie de la forêt a été emportée. Dimanche, les premières expertises ont eu lieu.

Tout un pan du mont Granier s'est effondré
Tout un pan du mont Granier s'est effondré - Radio France

Entremont-le-Vieux, France

Dimanche, au lendemain de l'éboulement, un hélicoptère des pompiers de la Savoie a survolé la zone. Une très grosse partie de la falaise est tombée. Sa taille n’a pas encore été évaluée.

D’après les pompiers, il n'y a plus de risque d'éboulements. La situation est désormais stabilisée. Les habitants des hameaux de la Coche et de Tancovaz juste en dessous de la montagne ne craignent rien. Aucune route n’a été coupée. C'est rassurant pour les habitants car samedi ils ont été* réveillés en sursaut vers 5h00.* Ils ont entendu un bruit fracassant. C'est un pan entier du mont Granier qui s'est effondré. Dimanche les curieux, stupéfaits, sont venus voir ce contrefort de la Chartreuse qui a désormais un gros morceau en moins.

De nouvelles expertises sont attendues dans la journée de lundi. Des techniciens décideront si des travaux de sécurisation sont nécessaires vers la croix du Granier qui se retrouve désormais à flan de falaise.

Dans la mémoire savoyarde, cet événement renvoie à la catastrophe de 124. À l'époque, l'éboulement du mont Granier avait fait au moins 1.000 morts.

Lire aussi : Entre Savoie et Isère, le Mont Granier a changé de profil