Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

St-Germain-du-Puy : 18000 panneaux solaires en projet

dimanche 2 septembre 2018 à 17:40 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Plus de 18.000 panneaux solaires, un investissement de 10 millions d'euros sur 18 hectares : c'est le projet présenté par une société allemande à St-Germain du Puy, près de Bourges. L 'enquête publique commence ce lundi 3 septembre pour un mois.

Etienne Trichard, directeur du développement chez Kronos Solar, sur le terrain prévu pour accueillir ce projet photovoltaïque.
Etienne Trichard, directeur du développement chez Kronos Solar, sur le terrain prévu pour accueillir ce projet photovoltaïque. © Radio France - Michel Benoit

Saint-Germain-du-Puy, France

Kronos Solar espère raccorder son installation au réseau électrique début 2020. Ces panneaux solaires couvriraient les besoins de 16.000 personnes. (l'équivalent de 4.000 foyers).  Les investisseurs sont assez confiants quant au feu vert des pouvoirs publics.

Vous pouvez consigner vos remarques ou rencontrer le commissaire enquêteur en mairie de St-Germain-du-Puy jusqu'au 3 octobre.  - Radio France
Vous pouvez consigner vos remarques ou rencontrer le commissaire enquêteur en mairie de St-Germain-du-Puy jusqu'au 3 octobre. © Radio France - Michel Benoit

Dix-huit hectares de terres aujourd'hui cultivées, utilisées pour implanter des panneaux solaires, de prime abord, on pourrait tiquer... Kronos Solar se veut pourtant optimiste : l'exploitant part en retraite, il est prêt à les louer, et surtout dans le plan local d'urbanisme, ces terres étaient affectées à la construction pour étendre la zone d'activité commerciale voisine de St Germain du Puy, une extension qui ne se fera pas. Un terrain plat, en bordure de magasins. Pour Etienne Trichard, directeur du développement chez kronos Solar, ce projet ne nuira pas à l'environnement proche :" C'est une zone à urbaniser qui se prête parfaitement au photovoltaïque. La deuxième question d'importance était les enjeux biodiversité. Or ce terrain ne présente aucun enjeu pouvant porter préjudice au projet. " 

La ferme photovoltaïque de St-Germain-du-Puy devrait s'implanter à proximité immédiate de la zone commerciale. - Radio France
La ferme photovoltaïque de St-Germain-du-Puy devrait s'implanter à proximité immédiate de la zone commerciale. © Radio France - Michel Benoit

Un terrain également proche du réseau électrique, autre atout du site : " C'est également un critère du choix de ce site. Il y a un poste source à proximité pour nous raccorder au réseau, et nous avons des centres de consommation de l'électricité, de par la présence de cette zone commerciale et bien sûr les habitations de St-Germain du Puy et de Bourges. C'est important puisque cette électricité sera destinée à être injectée directement dans le réseau pour une consommation immédiate sans déperdition liée au transport." Des avantages qui compensent le rendement plus faible des panneaux solaires, chez nous que dans le Sud de la France : 40 % de moins, mais cela ne remet pas en cause selon l'entreprise la pérennité économique du projet, d'autant que le prix de rachat est garanti pour 20 ans. Les panneaux pourront alors être démontés proprement. Clin d'oeil environnemental : Kronos solar prévoit d'utiliser des moutons pour entretenir le terrain de la ferme photovoltaïque. Sachez qu'une réunion publique sur ce projet est organisée le 12 septembre à 18H00 en mairie de St-Germain du Puy, en présence de l'industriel.  Une première ferme photovoltaïque de cinq hectares (gérée par une autre société) est déjà installée à Marmagne, près de Bourges. Un projet d'agrandissement est lancé. L'état souhaite hisser à 30 % la part des énergies renouvelables en France.