Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Opération de ramassage des déchets plastiques sur les plages de Normandie

samedi 9 juin 2018 à 22:11 Par Marc Vantorhoudt, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ils ont bravé la pluie pour nettoyer les plages du Calvados. A l'occasion de l'opération organisée par l'association Océanoplastic, 600 volontaires se sont retrouvés sur 16 plages pour ramasser les déchets plastiques. En tout, ils ont retiré 4 à 5 tonnes de débris des littoraux normands.

Une trentaine de volontaires se sont retrouvés près des parcs à huîtres de Grandcamp-Maisy.
Une trentaine de volontaires se sont retrouvés près des parcs à huîtres de Grandcamp-Maisy. © Radio France - Marc van Torhoudt

Grandcamp-Maisy, France

Pour Sylvie, c'est une première. Elle n'avait jamais participé à ce genre d'opérations, mais s'est aussitôt inscrite à celle-ci : "Je trouve que ça permet de faire prendre conscience aux gens que la mer et la plage sont ce que l'on a de plus beau, alors il faut les entretenir." 

La mer et la plage sont ce que l'on a de plus beau, alors il faut les entretenir.

Comme elle, une trentaine d'autres volontaires rassemblés devant les parcs à huîtres de Grandcamp-Maisy, pour un dernier briefing. Ensuite il faudra descendre sur la plage, sac poubelle en main, pour chasser le moindre déchet plastique sur le kilomètre de plage.

Pour trouver les déchets les plus profondément enfouis, les volontaires ont dû donner du leur.  - Radio France
Pour trouver les déchets les plus profondément enfouis, les volontaires ont dû donner du leur. © Radio France - Marc van Torhoudt

Sylvie se concentre sur la digue, composée de gros blocs. "Avec les marées, le flux et le reflux, la mer ramène les déchets et ils viennent se coincer entre les rochers", explique-t-elle en tentant d'arracher un gros morceau de plastique d'entre deux blocs. Dans les algues aussi, avec lesquelles s'emmêlent petits emballages et des fils de plastique.

Plus bas sur la plage, Patrick Fabre, président de l'association Océanoplastic, tente avec d'autres volontaires de dégager des filets de pêche plein de plastiques. Avec des cutters, ils tentent de les extirper des parcs à huître. Pour lui la pollution par le plastique a de nombreuses sources : "Ca peut être simplement lorsque vous oubliez quelque chose  sur la plage, ou un professionnel mal intentionné."

Certains ont dû s'armer de cutters pour dégager des filets de pêches enchevêtrés dans les parcs à huîtres. - Radio France
Certains ont dû s'armer de cutters pour dégager des filets de pêches enchevêtrés dans les parcs à huîtres. © Radio France - Marc van Torhoudt

Le problème, c'est que la pollution au plastique a des conséquences néfastes pour le corps : "Le plastique se décompose et libère des perturbateurs endocriniens que les poissons ingèrent. Et lorsque nous les mangeons, ces toxines se retrouvent dans notre corps."

C'est face au constat de l'augmentation de cette pollution que Patrick Fabre a fondé Oceanoplastic il y a quinze ans. Ses opérations plage propre ont progressivement gagné en importance ; mais il n'avait jamais réussi à rassembler autant de monde, avec plus de 600 inscrits en 23 équipes sur 16 plages normandes. Pour parvenir à fournir toutes ces équipes, il a pu compter sur le Crédit Agricole de Normandie.