Climat – Environnement

Strasbourg veut réduire la quantité de déchets en tapant au portefeuille

Par Céline Rousseau et Olivier Vogel, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass mardi 24 janvier 2017 à 17:59

Chaque Strasbourgeois produit en moyenne 468 kilos de déchets par an.
Chaque Strasbourgeois produit en moyenne 468 kilos de déchets par an. © Maxppp - Franck Delhomme

L'Eurométropole de Strasbourg lance le programme "vers un territoire zéro déchets, zéro gaspillage". La collectivité s'appuie sur des associations et sur sa politique. Elle envisage une tarification des déchets en fonction de la quantité produite.

Chaque Strasbourgeois produit en moyenne 468 kilos de déchets par an, c'est dans la moyenne nationale. Un chiffre que l'Eurométropole entend bien réduire. La collectivité vient de lancer un programme "vers un territoire zéro déchets, zéro gaspillage". L'objectif est de réduire, réemployer, recycler et valoriser les déchets.

L'Eurométropole entend s'appuyer sur les associations comme Envie qui reconditionne les appareils d'électro-ménager, La tente des glaneurs qui récupère des denrées invendues au marché pour les redistribuer ou encore Les jardins de la Montagne verte, une exploitation urbaine bio.

Toucher au porte-monnaie

Pour davantage incitatif encore, l'Eurométropole souhaite également toucher les ménages au porte-monnaie. La collectivité va passer à une tarification des déchets calculée en fonction de la quantité produite. Une étude doit être lancée cette année pour une expérimentation d'ici deux ans.

"Il s'agit de montrer au citoyen que s'il trie il est contributeur, c'est le principe du pollueur-payeur, alors qu'aujourd'hui même s'il réduit ses déchets, il paie la même valeur, ça n'incite pas à faire des efforts", explique Françoise BEY, vice-présidente de l'Eurométropole de Strasbourg en charge de la gestion des déchets sur la taxation des déchets.