Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Sud Ardèche : les rivières ont perdu 30 % de leur débit d'été en 30 ans

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le syndicat de gestion des rivières du Sud Ardèche propose aux habitants des économiseurs d'eau à prix cassés. Réservoirs d'eau de pluie et mousseurs pour faire diminuer la facture.

Les économiseurs d'eau proposés par le syndicat de gestion des rivières du Sud Ardèche
Les économiseurs d'eau proposés par le syndicat de gestion des rivières du Sud Ardèche - EPTB Bassin versant

Vogüé, France

En trente ans, le débit des rivières du Sud Ardèche a baissé de 30%. Un chiffre inquiétant qui incite le syndicat de gestion des rivières du sud Ardèche à cibler 44 communes sensibles. Leurs habitants vont bénéficier de tarifs préférentiels. 

Mousseurs et réservoirs d'eau de pluie

On peut faire des économies d'eau assez simplement par exemple en installant un mousseur à la sortie de son robinet d'eau. Il permet de mélanger eau et air et de réduire le débit. Vous faites jusqu'à 60%  d'économies d'eau sur votre robinet. Il vous est proposé à cinq centimes d'euros au lieu de cinq euros en magasin. Le sac économiseur d'eau est à glisser dans sa chasse d'eau. Vous réduisez le volume délivré à chaque chasse : 20% d'économie d'eau. Il existe également des réducteurs de débit à placer sur le pommeau de douche : de 30 à 50% d'économie d'eau. Le syndicat propose également des réservoirs d'eau de pluie de 1000 litres : il coûte environ 150 € dans le commerce et il vous est proposé à 27 €.  

Des communes plus sensibles que d'autres

Le syndicat a investi 180 000 € dans cette aide et a ciblé 44 communes plus sensibles au manque d'eau. Certaines rivières comme l'Ardèche ou le Chassezac sont soutenues par les barrages en amont qui en été lâchent de l'eau.  Ce n'est par exemple pas le cas des rivières Baume et Drobie : les communes riveraines sont plus à risque. 

Les communes concernées : 

Altier, Astet, Barnas, Beaumont, Berzème, Cubières, Cubièrettes, Darbres, Dompnac, Fabras, Jaujac, Joyeuse, la Souche, Labeaume, Lablachère, Laboule, Lanas, Laurac-en-Vivarais, Lavilledieu, Loubaresse, Lussas, Mayres, Meyras, Mirabel, Planzolles, Ribes, Rochecolombe, Rocles, Rosières, Sablières, Saint-André-Lachamp, Saint-Germain, Saint-Gineis-en-Coiron, Saint-Jean-le-Centenier, Saint-Laurent-sous-Coiron, Saint-Maurice-d'Ardèche, Saint-Maurice-d'Ibie, Saint-Mélany, Sanilhac, Thueyts, Valgorge, Vernon, Villeneuve-de-Berg et Vogüé.  

Le retour des retenues collinaires? 

Le député du Sud Ardèche Fabrice Brun a annoncé que les préfets avaient reçu des instructions pour assouplir la réglementation sur les retenues collinaires. Ces petits lacs de 10 à 50 000 m3 permettent de retenir l'eau de pluie en hiver et de l'utiliser en été. Leur aménagement est ultra réglementé rendant leur réalisation la plupart du temps impossible. Ces retenues sont très demandées par les agriculteurs notamment dans la vallée du Doux.