Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sur la Drôme, des arbres empêchent le passage des canoës

vendredi 18 mai 2018 à 2:33 Par Victor Vasseur, France Bleu Drôme Ardèche

Attention si vous comptez faire du canoë sur la Drôme. Entre Sainte-Croix et Saillans, des arbres sont couchés dans la rivière. C'est pour cette raison que les gérants de location de canoës interdisent de naviguer sur ce tronçon.

Sur la base de Canoë Drôme, à Saillans.
Sur la base de Canoë Drôme, à Saillans. © Radio France - Victor Vasseur

Saillans, France

Si vous tentez de louer un canoë, il est fortement déconseillé de partir de Die pour arriver à Saillans. Il y a des branches d'arbres couchées en travers de la rivière, comme vers Pontaix et Vercheny. Pour Pierre Capiez, gérant depuis 13 ans de Canoë Drôme : "On a toujours des problèmes de branches. Il y en a qui tombent en travers. On les coupe ou on les ramasse. Certaines peuvent être cinglantes et peuvent surprendre. Si on connaît bien le coin, on peut s’arrêter avant et sortir du canoë. Mais si on ne connaît pas, c’est dangereux. Il suffit d’être un peu ailleurs et oublier le danger."

A Saillans, lors des beaux jours, plus de 150 clients viennent ici pour louer des canoës. - Radio France
A Saillans, lors des beaux jours, plus de 150 clients viennent ici pour louer des canoës. © Radio France - Victor Vasseur

En ce moment, le débit d'eau est trop fort et donc, il est impossible d'intervenir, affirme Gérard Crozier, maire d’Allex et président du Syndicat Mixte de la Rivière Drôme : "Notre difficulté, c’est que la Drôme est une rivière sauvage. Quand le débit d’eau est fort, elle peut charrier beaucoup, beaucoup d’arbres. Il y a plein de choses qui font que les interventions ne peuvent pas se faire avec la rapidité que l’on pouvait souhaiter."

Au bord de la Drôme, à Saillans. - Radio France
Au bord de la Drôme, à Saillans. © Radio France - Victor Vasseur

Des arbres coupés dans les prochains jours.

A chaque fois que des arbres se mettent en travers de la rivière, le SMRB intervient : "Et en plus, on le fait gracieusement" affirme Gérard Crozier, le président du SMRB. "On est là pour faciliter la gestion sur tout le linéaire. Et puis, il y a des pratiques bonnes pour le commerce et le tourisme. On joue donc le jeu."

"Clairement, le danger le plus important sur une rivière comme la Drôme, c’est les formations d’embâcles. Ces branches qui s’entremêlent les unes et les autres, sous l’eau notamment, peuvent coincer un nageur sous la surface. La rivière monte et descend à un rythme complètement irrégulier. Ça dépend de la pluie, ça arrive régulièrement. Nous, on adapte les parcours en fonction. Heureusement, les parcours sur la Drôme sont assez longs. On n’a pas le choix. On doit s’adapter et proposer des alternatives aux clients." Pierrot Roetynck, d'Eva Location à Saillans.

Gérard Crozier l'assure, ces gros troncs d'arbres qui gênent seront coupés dès que possible, en fonction du débit de la Drôme.