Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sûreté nucléaire : bilan globalement satisfaisant pour la centrale de Chinon selon l'ASN

mercredi 30 mai 2018 à 14:58 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le niveau de sûreté de la centrale de Chinon est satisfaisant selon le rapport annuel de l'Autorité de Sûreté Nucléaire, autorité indépendante. En revanche, elle estime que des efforts sont à poursuivre dans la rigueur des procédures à suivre, notamment lors des arrêts de réacteurs.

La centrale d'Avoine compte plus de 2.500 salariés
La centrale d'Avoine compte plus de 2.500 salariés © Maxppp - Nicolas Kovarik/IP3/Maxppp

Avoine, France

L'Autorité de Sûreté Nucléaire, autorité indépendante, a dressé ce mercredi matin à Orléans, le bilan 2017 de ses inspections dans les 4 centrales nucléaires de la Région Centre-Val-de-Loire. Elle a effectué 98 inspections dont 21 à la centrale de Chinon (soit 32 jours d'inspections).  L'ASN estime qu'en matière de sûreté, le site de Chinon (Avoine) se maintient à un niveau satisfaisant. Elle note toute fois qu'une part importante des événements significatifs déclarés est liée à un manque de rigueur des intervenants et à des anomalies dans le contenu des documents utilisés. Elle indique aussi que la gestion des arrêts de réacteurs apparaît perfectible au regard des nombreux constats réalisés lors des inspections en 2017. 

Par ailleurs, l'ASN précise que le niveau de sûreté des réacteurs en démantèlement de Chinon (Chinon A1, A2 et A3) et de Saint-Laurent-des-Eaux est satisfaisant. 

L'organisation en matière de radioprotection est jugée satisfaisante et permet au site d'obtenir de bons résultats en matière de dosimétrie et de propreté radiologique - Bilan 2017 de l'ASN

Enfin l'autorité remarque que les performances en matière d'environnement (comme la moyenne nationale), se sont dégradées. Si les valeurs limites de rejets pour les effluents gazeux et liquides demeurent respectées, de nombreux écarts ont été constatés

Trois centrales sur quatre jugées satisfaisantes en région Centre-Val-de-Loire

L’ASN considère donc que la sûreté des centrales nucléaires de Chinon, Dampierre-en-Burly et Saint-Laurent-des-Eaux, en 2017, est globalement satisfaisante. En revanche, les performances de la centrale de Belleville-sur-Loire sont jugées en retrait dans le domaine de la sûreté nucléaire.

Les installations de Chinon regroupent quatre unités de production d’électricité en fonctionnement, trois unités en cours de déconstruction. En 2017, la centrale de Chinon a produit 24,1 milliards de KWh, soit 6,3 % de la production nucléaire française. La centrale de Chinon figure parmi les premiers employeurs d’Indre-et-Loire avec 2.527 salariés