Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Carmen : un mort, la Gironde maintenue en vigilance orange aux inondations

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

La tempête Carmen qui a traversé lundi la France d'Ouest en Est a provoqué dimanche la mort d'un homme dans les Pyrénées-Atlantiques. Après le vent, Météo France a placé la Gironde en vigilance orange aux inondations ce mardi.

La tempête Carmen arrive sur la côte bretonne
La tempête Carmen arrive sur la côte bretonne © AFP - Loïc Venance

Un homme d'une soixantaine d'années a été tué par la chute d'un arbre sur la voiture dans laquelle il se trouvait près de Saint-Jean-Pied-de-Port, selon la gendarmerie de Pau. Carmen, la troisième tempête hivernale après Ana et Bruno en décembre, a balayé la France ce lundi. Dès dimanche après-midi l'ouest du pays a été touché par des pluies parfois soutenues accompagnées de rafales de vents de 60 à 80km/h ainsi que par de "fortes vagues" sur le littoral. 

Ce lundi après-midi, la tempête a balayé le sud-ouest. Suivez l'évolution de la situation avec les locales de France Bleu en cliquant ici

Des rafales à 140 km/h attendues

Les prémices de cette tempête ont également causé la mort d'un dauphin retrouvé échoué à Penvins (Morbihan). Selon Ouest-France, c'est un baleineau d'environ 3,50 m qui s'est échoué quelques kilomètres plus loin, à Saint-Gildas. A 5h, des rafales à 129 km/h ont été enregistrées à Camaret, 109 km/h à la pointe du Raz et 91 km/h à Ouessant (Finistère). 

Ce mardi matin, plus aucun département n'est en vigilance orange aux vents violents. Météo France a toutefois placé la Gironde en alerte orange "crues - inondations" jusqu'à mercredi 6h.

© Visactu

Météo-France a levé l'alerte qui était jusqu'à présent en vigueur sur le Calvados (14), la Charente (16), le Cher (18), la Corrèze (19), les Côtes-d'Armor (22), la Creuse (23), la Dordogne (24), l'Ille-et-Vilaine (35), l'Indre (36), l'Indre-et-Loire (37), le Lot-et-Garonne (47), le Maine-et-Loire (49), la Manche (50), la Mayenne (53), l'Orne (61), la Sarthe (72), les Deux-Sèvres (79), la Vienne (86) et la Haute-Vienne (87), puis sur l'Allier (03), l'Ariège (09), l'Aveyron (12), le Cantal (15), la Charente-Maritime (17), le Finistère (29), la Haute-Garonne (31), le Gers (32), les Landes (40), la Loire-Atlantique (44), le Lot (46), le Morbihan (56), le Puy-de-Dôme (63), les Pyrénées-Atlantiques (64), les Hautes-Pyrénées (65), le Tarn (81), le Tarn-et-Garonne (82), la Vendée (85), la Gironde (33) la Haute-Corse et la Corse-du-Sud.

Des événements annulés en bord de mer

Face au risque de submersion sur les parties "exposées ou vulnérables" du littoral - provoqué par la concomitance du passage de Carmen avec des coefficients de marée élevés (97 pour la pleine mer lundi après-midi) - plusieurs municipalités ont annulé des événements prévus en bord de mer. Ainsi, certains traditionnels bains du Nouvel An ont été annulés ou reportés comme celui d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques), reprogrammé pour le 7 janvier. 

La mairie de La Rochelle (Charente-Maritime) a annulé le bal du Nouvel An prévu lundi soir sur le Vieux-Port et la ville de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) a interdit l'accès aux plages jusqu'à mardi. De la pointe bretonne jusqu'à l'estuaire de la Gironde, des rafales de 120 à 140km/h ont soufflé sur le littoral. Les vents "violents" se sont étendus au nord de l'Aquitaine, Poitou-Charentes, Limousin, Pays de la Loire, Bretagne, Basse-Normandie et sud du Centre, avec des rafales de 100 à 110km/h à l'intérieur des terres. Avec localement 120km/h, en particulier sur la Vendée et le Poitou-Charentes. 

© Visactu -

Le vent a aussi touché les Alpes et la Méditerranée dans le courant de la journée. Les consignes à observer en cas de vents violents sont de limiter ses déplacements, d'adapter sa vitesse en voiture, de faire attention aux chutes d'objets, d'éviter de se promener sur les zones littorales et forestières. Carmen, "tempête hivernale classique" et d'une intensité comparable à Ana (11 décembre) et Bruno (mercredi), a entraîné des dégâts dus à des chutes de toitures ou d'arbres. 

Des milliers de foyers privés d'électricité

Ce mardi matin, 6 000 foyers sont encore privés d'électricité dont 3 000 en Bretagne, et 3 000 en Aquitaine, à cause des intempéries. 1 500 agents d'Enedis et des entreprises prestataires sont mobilisées sur tout le territoire pour rétablir le courant au plus vite. 

En Bretagne, le vent a notamment emporté un poulailler qui a atterri sur la RN165 provoquant une interruption de la circulation dans les deux sens.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En Vendée, 18 habitations de la commune de Saint-Paul-Mont-Penit, ont vu une partie de leur toiture arrachée par une mini tornade. Une soixantaine de personnes ont dû être relogées. Une éolienne de plus de 60 mètres de hauteur a également été brisée par le vent à Bouin. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En Corse où le vent a soufflé jusqu'à 188km/h, la tempête n'a pas fait de dégâts notables. Le trafic aérien, suspendu lundi soir, était encore légèrement perturbé ce mardi matin. Par ailleurs, un incendie, attisé par les rafales de vent qui vont s'estomper progressivement dans la matinée, s'est déclaré à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bastia. Il a déjà parcouru 5 hectares à Saint-André-de-Cotone (Haute-Corse). On ne sait pas encore si ce départ de feu est lié à la tempête Carmen, ou s'il est d'origine criminelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess