Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Tempête Eleanor : le point sur la situation

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

La tempête Eleanor qui touche la France ce mercredi a fait un mort et 15 blessés. A 16h, 25 départements sont encore en vigilance orange. Après avoir balayé la moitié nord du pays, la tempête se dirige vers le sud-est. Des rafales de 200 km/h sont notamment attendues en Corse.

La tempête a soufflé avec des vents dépassant les 140km/h en début de journée
La tempête a soufflé avec des vents dépassant les 140km/h en début de journée © AFP - FRANCOIS LO PRESTI

25 départements sont toujours placés en vigilance orange par Météo France ce mercredi à 16h à cause de la tempête Eleanor, la quatrième à toucher la France en un mois. 

© Visactu

Lors du précédent point à 14h, 36 départements étaient concernés. La tempête se dirige désormais vers le sud-est du pays. Des rafales de l'ordre de 180 voire 200 km/h sont attendues en soirée sur le Cap Corse et le Cap Sagro.

  • Quatre départements sont en vigilance orange pour vents violents : la Corse-du-Sud (2A), la Haute-Corse (2B), le Var (83) et les Alpes-Maritimes (06).
  • Dix départements sont en vigilance orange pour vagues-submersions : Landes, Gironde (33), Charente-Maritime (17), Vendée (85), Finistère (29), Côtes-d'Armor (22), Ille-et-Vilaine (35), Manche (50), Somme (80) et Pas-de-Calais (62).
  • Trois départements sont en vigilance pour vents violents et pluie-inondation : Savoie (73), Haute-Savoie (74) et Isère (38).
  • Cinq départements sont en vigilance orange pour inondation : Eure (27), Jura (39), Doubs (25), Haute-Saône (70) et Territoire de Belfort (90).
  • Et deux départements sont en vigilance orange pour vagues-submersion et inondation : Gironde (33) et Seine-Maritime (76).
  • Un département est en vigilance orange pour avalanches : Hautes-Alpes (05).
© Visactu -

Un mort et neuf blessés, dont quatre graves

A la mi-journée, un homme est mort en Haute-Savoie. Ce skieur de 21 ans évoluait sur une piste verte de la station de Morillon quand un arbre, brisé par le vent, lui est tombé dessus. 

En plus de cette première victime, selon la sécurité civile, 15 personnes ont été blessées au total, dont quatre grièvement. En outre, 3.500 interventions des pompiers ont eu lieu, sur tout le territoire. 

Des rafales jusqu'à 147km/h

Des vents à plus de 140km/h sont attendus pour la journée de mercredi, mais déjà des rafales fortes ont été enregistrées dans la nuit de mardi à mercredi. Dans un premier temps, à Anneville-sur-Mer (Manche) où la tempête est arrivée en premier, des rafales à 116km/h ont été relevées, et à 109km/h sur l'Ile-de-Bréhat (Côtes-d'Armor). 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Dans le nord du pays, des vents à 135km/h ont été enregistrés au Cap-Gris-Nez, 129km/h à Boulogne et même 147km/h à Cambrai-Epinoy

D'autres régions sont déjà concernées par les rafales : à Nancy, des vents à 109km/h ont été relevés, et jusqu'à 140km/h sur les crêtes vosgiennes. Et même en Dordogne, des vents jusqu'à 80km/h ont été enregistrés, provoquant des chutes d'arbres et des coupures de courant également.

Trains et routes coupés

Un skipper qui avait lancé un appel de détresse au large de la Manche a été secouru dans la nuit de mardi à mercredi. Les transports en Normandie sont perturbés : pendant plus d'une heure ce mercredi le Pont de Normandie a été interdit à la circulation. A 16h, le trafic  ferroviaire n'a toujours par repris dans les départements de la Manche, du Calvados et de l'Orne pour la ligne Paris-Cherbourg. Les trains sont totalement à l'arrêt sur les lignes Intercités Paris - Caen - Cherbourg et Paris - Granville ainsi que le réseau des TER normands comme Caen - Rennes via Lison, Saint-Lô, Coutances et Avranches. Seule la circulation des trains entre Pairs et Rouen est possible.

La SNCF a suspendu son trafic jusqu'à nouvel ordre en Normandie, selon les informations de France Bleu Normandie, sauf sur la ligne Paris-Rouen, qui subit toutefois des retards. En Alsace aussi, le trafic des trains est totalement interrompu en raison de la chute d'arbres, à l'exception de l'axe Strasbourg-Bâle. 

60% des vols de l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle ont été retardés en début de matinée. Le trafic aérien a également été suspendu aux aéroports de Strasbourg et Bâle-Mulhouse dans la matinée avant une reprise à la mi-journée. Dans l'après-midi en revanche, tous les vols au départ et à l'arrivée des aéroports corses sont suspendus.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Parcs et stations de ski fermés

Dans le Berry, les routes sont également perturbées, avec plusieurs arbres tombés sur les voies et des lignes Intercités coupées. A Calais, le trafic des ferries était ralenti mais pas suspendu, selon la préfecture. A Paris enfin, les espaces verts vont rester fermés toute la journée.

De nombreuses stations de ski des Pays de Savoie ont partiellement fermé leurs domaines skiablesce mercredi. Val d'Isère, Val Fréjus et Chamonix l'ont même totalement fermé. Aucune remontée mécanique n'y fonctionne. A Megève, la moitié du domaine était également clos. En Isère, le domaine skiable de l'Alpe d'Huez est également fermé. De fortes chutes de neige et des rafales de vents violents, allant jusqu'à 200 km/h, se sont abattus sur les Alpes depuis mardi soir. Le risque d'avalanche est au niveau maximal dans le massif alpin.

Autre conséquence des vents forts : à Deauville, les huit courses hippiques prévues mercredi sont reportées à jeudi et vendredi. 

110.000 foyers privés de courant

110.000 foyers étaient encore privés d'électricité à 17h, selon Enedis :

  • 12.000 foyers en Normandie,  
  • 7.500 foyers en Picardie,
  • 4.000 foyers dans le Nord et le Pas-de-Calais, 
  • 17.000 foyers en Lorraine,
  • 7.000 foyers en Champagne et dans les Ardennes,
  • 10.000 foyers en Bourgogne,
  • 5.000 foyers en Île-de-France
  • 30.000 foyers en Franche-Comté.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess