Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Tempête Eleanor : Les pluies et le vent ont fragilisé les forêts de Seine-Maritime et de l'Eure

samedi 6 janvier 2018 à 7:31 Par Sixtine Lys, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Vents violents et pluies diluviennes : toutes ces intempéries fragilisent les forêts, aussi bien dans l'Eure qu'en Seine Maritime. Les arbres et les branches tombent pendant la tempête, mais le risque persiste même une fois que l'intempérie passée. L'office national des forêts appelle à la prudence.

Steeve Boissière, entrepreneur en travaux forestiers, s'active dans la partie sud de la forêt de Roumare
Steeve Boissière, entrepreneur en travaux forestiers, s'active dans la partie sud de la forêt de Roumare © Radio France - Sixtine Lys

Forêt de Roumare, Quevillon, France

La tempête Eleanor est derrière nous, mais ce n'est pas pour autant que tout est fini. La priorité numéro un pour l'Office National de Forets, c'est de dégager les routes et chemin,  mais aussi de faire attention à tout ce qui est cassé, mais qui n'est pas encore tombé. Jean Edouard Marchand est technicien à l'ONF, il nous montre un exemple de danger en forêt  :

Une branche cassée est un danger - Jean-Edouard Marchand

"Les sols sont complètement détrempés, ça déstabilise les peuplements. Au moindre coup de vent, les arbres tombent", ajoute Jean-Edouard Marchand.

Un exemple typique de danger après la tempête : la cime de cet arbre peut tomber à tout moment. - Radio France
Un exemple typique de danger après la tempête : la cime de cet arbre peut tomber à tout moment. © Radio France - Sixtine Lys

Les routes de forêt à nouveau ouvertes au public 

1 500 mètres cubes de bois sont tombés pendant le coup de vent. La forêt est fragilisée par la pluie très abondante ces dernières semaines.

En revanche, certains chemins parallèles sont encore impraticables. - Radio France
En revanche, certains chemins parallèles sont encore impraticables. © Radio France - Sixtine Lys

L'ONF a conscience qu'avec les changements climatiques, les tempêtes sont amenées à se multiplier.

Le danger est écarté pour les routes et chemin des forêts publiques de votre région, mais l'ONF recommande de ne pas vous promener dans les parcelles, hors des chemins, où des branches pourraient encore tomber.