Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

Tempête Gabriel : un département en vigilance orange, 23.000 foyers sans électricité, les transports perturbés

mercredi 30 janvier 2019 à 6:38 - Mis à jour le mercredi 30 janvier 2019 à 14:34 Par Géraldine Houdayer, France Bleu et France Bleu Gironde

Météo France maintient ce mercredi un département en vigilance orange pour le risque de neige-verglas, alors que la tempête hivernale Gabriel se décale vers l'est. Deux départements sont en vigilance orange avalanches. 23.000 foyers étaient toujours privés d'électricité à 12h30 en France.

Il a beaucoup neigé sur de nombreuses routes dans la nuit de mardi à mercredi.
Il a beaucoup neigé sur de nombreuses routes dans la nuit de mardi à mercredi. © AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Vent, chutes de neige et coupures de courant : la tempête Gabriel continue de traverser la France ce mercredi, et entraîne coupures d'électricité, restrictions de circulation et appels à la prudence. Arrivée mardi, la perturbation de décale vers l'est du pays et l'Allemagne. 

Météo France maintient ce mercredi après-midi un département en vigilance orange pour neige-verglas : l'Aveyron. Plus aucun département n'est en vigilance "vents violent". Les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées sont en vigilance orange pour le risque d'avalanches.

  - Aucun(e)

De nouvelles chutes de neige attendues dans le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté et l'Aveyron

Dans la soirée et dans la nuit de mercredi à jeudi, de nouvelles chutes de neige sont attendues jusqu'en plaine. L'ensemble des départements du Grand-Est et la Bourgogne-Franche-Comté sont concernés. Météo France prévoit des cumuls de 1 à 3 cm voire ponctuellement 5 cm par endroits en plaine. En fin de nuit de mercredi à jeudi, des gelées sont attendues en plaine, les chaussées mouillées ou enneigées pourront geler.

Plus au sud, dans l'Aveyron, les chutes de neige vont se poursuivre la nuit prochaine. On attend à nouveau 2 à 5 cm sous les 500 m d'altitude et 10 cm au-dessus, voire localement plus au-dessus de 700 m.

Risques d'avalanches dans les Pyrénées

De nouvelles précipitations sont attendues ce jeudi dans les Pyrénées. Météo France prévoit 10 à 20 mm, voire 30 mm sur les crêtes frontières sur les Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées. La limite pluie-neige évoluera vers 2.000 m d'altitude et le manteau neigeux va s'humidifier jusqu'à 2.000 m voire 2.200 m renforçant le risque d'avalanches. Il sera de 4 sur 5 durant les précipitations et se prolongera encore en début d'après-midi avec un limite pluie-neige qui pourrait monter jusqu'à 2.400 m mais avec des précipitations en baisse.

Jusqu'à 15 cm de neige, des vents à 169 km/h dans le Cantal 

Sur les départements qui étaient placés en vigilance orange la nuit dernière, il est tombé entre 5 et 10 cm, voire jusqu'à 15 cm de neige en plaine : dans le bassin parisien, les Hauts de France, en Bourgogne-Franche Comté, dans le Grand Est, dans le Limousin, en Aveyron et en Normandie, où une jeune femme de 27 ans a accouché en urgence mardi soir sur le chemin de l'hôpital, en pleine tempête de neige.

Sur la façade Atlantique, les rafales de vent ont atteint plus de 130 km/h : 133 km/h à la station météo du Stiff à Ouessant, 131 km/h à la pointe du Raz, 104 km/h à Quimper-Pluguffan, 132 km/h au Cap-Ferret (Gironde) et à Saint-Clément des Baleines (Île de Ré), et même 134 km/h à Messanges (Landes). Le vent a soufflé jusqu'à 169 km/h dans la nuit à Prat de Bouc dans le Cantal, dans ce secteur entre Laguiole et Argence-en-Aubrac. Des automobilistes ont du y être secourus.

23.000 foyers toujours privés d'électricité à la mi-journée

23.000 foyers étaient toujours privés d'électricité ce mercredi à 12h30 dans plusieurs régions de France, contre 41.000 à 8h30 a indiqué Enedis, le gestionnaire du réseau, sur Twitter.

"Plus de 1.000 salariés" d'Enedis et d'entreprises partenaires sont mobilisés sur le terrain afin de rétablir le courant "dans les plus brefs délais". Un prochain point sera communiqué à 18h30.

En Picardie, 15.000 foyers étaient privés de courant en fin de matinée.

Dans le Sud-Ouest, 10.000 clients sont privés d'électricité ce mercredi matin, dont 2.000 en Charente-Maritime, 1.500 en Gironde, 2.500 en Dordogne, et 400 dans les Landes, selon Enedis. Dans la Creuse, le courant a été rétabli dans l'après-midi dans les 2.000 foyers plongés dans le noir par la tempête. Environ 3.000 foyers ont été privés d'électricité dans le Poitou mardi soir. En fin de matinée, 1.000 foyers étaient toujours privés d'électricité en Haute-Vienne, 800 en Corrèze.

En Charente et en Charente-Maritime, 3.000 foyers sont privés de courant.

En Seine-Maritime et dans l'Eure, près de 800 foyers étaient encore privés d'électricité à la mi-journée.

Dans les Yvelines, 2.300 foyers ont été touchés par des coupures d'électricité.

Dans le Berry, 1.700 foyers ont été privés d'électricité ce mercredi matin. Le courant a été rétabli en début d'après-midi.

Les perturbations près de chez vous

Restrictions de circulation et routes perturbées 

  • Île-de-France : Fermée depuis mardi à 15h, la N118, traditionnel point noir routier en Ile-de-France en cas d'intempéries, a rouvert mercredi après-midi vers 15h dans les deux sens.
  • Aveyron : plusieurs accidents se sont produits. Des automobilistes coincés dans des congères ont dû être secourus dans la nuit sur le plateau de l'Aubrac.
  • Bretagne : le verglas a rendu la circulation délicate dans la matinée.
  • Deux-Sèvres et Vienne : circulation très difficile en raison du verglas au petit matin.
  • Franche-Comté : la circulation est perturbée, notamment dans le Haut-Doubs qui est particulièrement touché.
  • Loiret : conditions de circulation compliquées ce mercredi matin dans le secteur de Pithiviers.
  • Manche : la circulation est compliquée par la neige et le verglas. Dans l'après-midi, l'A84 était fermée dans les deux sens de circulation au niveau des échangeurs 36 à 40.
  • Nord et Pas-de-Calais : les camions ont interdiction de rouler sur la plupart des autoroutes. Quatre zones de stockages ont été mises en place sur l'A1, A16, A26, A23. La vitesse est réduite de 20 km/h sur les grands axes.
  • Marne et Ardennes : l'interdiction de doubler pour les voitures et de rouler au-dessus des 80 km/h pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes a été levée ce mercredi après-midi par la préfecture Grand Est.
  • Picardie : l'arrêté préfectoral qui interdisait la circulation des poids-lourds sur l'ensemble du réseau routier des Hauts-de-France a été levé à 10 heures. 
  • Pyrénées-Atlantiques : les restrictions de circulation, comme la limitation de vitesse à 80 km /h ou l'interdiction de dépassement des poids lourds, ont été levées, selon la préfecture. 
  • Puy-de-Dôme : interdiction de circuler pour le poids lourds sur l’A89 en direction de la Corrèze à l’ouest, et en direction de la Loire à l’est.
  • Seine-Maritime et Eure : l'interdiction de circuler pour les poids-lourds a été levée. En début d'après-midi les grands axes étaient praticables, mais les conditions de circulation restaient délicates sur les routes de campagne.
  • Creuse : la circulation est difficile sur les routes du département. 

.

Les transports perturbés 

Des retards très importants ont été provoqués par la neige, le verglas ou des chutes d'arbres sur les lignes SNCF ce mercredi matin. L'entreprise a activé son plan grand froid. 

Entre Evreux dans l’Eure et Mantes-la-Jolie, la ligne a été coupée à cause de branches d'arbre tombées sur une caténaire. Les trains ont circulé à vitesse réduite jusqu'en début d'après-midi.

Dans la Manche, entre Paris et Cherbourg, les trains avaient jusqu'à 2h30 de retard ce mercredi matin.

Le trafic des trains en Picardie a été très fortement perturbé par la neige. Plusieurs retards ont été signalés en gare d'Amiens. Le trafic était toujours suspendu sur la ligne SNCF Paris-Amiens à la mi-journée et le retour à la normale n'est pas prévu avant jeudi matin sur les lignes Amiens-Paris, Laon-Paris, Saint-Quentin-Paris. Selon la SNCF, des branches d'arbres ont plié sous le poids de la neige et se sont retrouvées sur les voies. Les lignes Paris-Amiens, Paris-St-Quentin, Paris-Laon, Creil-Beauvais et Amiens-Compiègne sont fermées pour permettre le déblaiement des voies et les interventions des techniciens.

À Paris, la circulation des bus, des RER et de certains Transiliens a été très perturbée en début de matinée. À 8h, le trafic est redevenu normal pour les bus. En fin de matinée, certaines lignes de Transilien restaient perturbées en raison d'arbres tombés sur les voies. Le trafic est progressivement revenu à la normale.

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, plusieurs réseaux de bus ne feront sortir aucun véhicule avant midi. Le métro et le tram circulent normalement à Lille. Il y a des retards sur les grandes lignes à la SNCF et en gare de Lens.

Dans la Marne et les Ardennes, les transports sont également perturbés. Aucun TER ne circule ce mercredi sur la ligne de la Vallée de la Marne et les TGV roulent à vitesse réduite.

À Bordeaux, le trafic a été fortement perturbé mardi soir, avec la suppression par précaution de plusieurs TGV, intercités et TER. Le trafic a pu reprendre normalement ce mercredi matin.

Dans la Creuse, de nombreuses lignes de transport sont annulées.

En Vallée du Rhône, des trains ont été annulés et d'autres circulent avec des retards allant jusqu'à trois heures car la neige impose une réduction de vitesse.

Les aéroports et liaisons maritimes affectés 

À l'aéroport d'Orly, une trentaine de vols ont été annulés mardi soir entre 20h et 20h30. L'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle n'est pas affecté. Plusieurs vols ont été annulés à l'aéroport de Biarritz.

Plusieurs liaisons de bacs sur l'estuaire de la Gironde ont été interrompues. 

Dans le Morbihan, certaines liaisons maritimes proposées par la Compagnie Océane sont annulées. C'est le cas de la liaison Lorient-Groix et de celle reliant Le Palais à Quiberon. Dans le Finistère, le départ de Brest pour Ouessant a été retardé de 8h20 à 13h30, le départ de Ouessant pour Brest décalé de 11h45 à 16h30.

Les transports scolaires suspendus dans de nombreux départements

Dans le Val-d'Oise, les Yvelines, en Essonne et en Seine-et-Marne, les transports scolaires sont suspendus ce mercredi.

Dans les Hauts-de-France, les transports scolaires sont suspendus pour toute la journée de mercredi.

Dans le Finistère, certaines lignes de transports scolaires ne circulent pas.

Dans le Loiret, les transports scolaires sont suspendus mercredi.

En Seine-Maritime et dans l'Eure, la circulation des transports scolaires est interdite pour la journée de mercredi, a annoncé la préfecture.

Dans la Marne et les Ardennes, aucun transport scolaire n'est assuré.

En Meurthe-et-Moselle, les transports scolaires suspendus ont recommencé à circuler en début d'après-midi.

En Mayenne, une partie des transports scolaires ne circule pas.

Dans l'Aveyron et une partie du Tarn, les transports scolaires sont également suspendus. 

Dans l'Yonne et la Nièvre, tous les transports scolaires sont annulés pour la journée de mercredi.

Dans le Cher, les transports sont suspendus.

La préfecture du Puy-de-Dôme suspend les transports scolaires pour mercredi, comme l'Allier et le Cantal.

Dans l'Aisne, la préfecture interdit les transports scolaires mercredi dans tout le département.

En Côte-d'Or et en Saône-et-Loire, les transports scolaires ne circulent pas non plus. 

Dans la Loire, les transports scolaires sont interrompus ce mercredi matin dans les Monts de la Madeleine et du Forez.