Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Tempête Gabriel : jusqu'à 2.500 foyers privés de courant en Vendée et 1.300 en Loire-Atlantique

Par

3.800 foyers étaient privés d'électricité sur les deux départements ce mercredi matin après le passage de la tempête Gabriel. Pour la première fois, Enedis utilise des drones pour repérer les pannes. Le retour à la normale est prévu pour mercredi soir.

2500 foyers étaient encore privés d'électricité en Vendée ce mercredi matin.
2500 foyers étaient encore privés d'électricité en Vendée ce mercredi matin. © Maxppp - Eric Thiébaut

Les agents du réseau d'électricité ont constaté les dégâts ce mercredi 30 janvier au matin, après le passage de la tempête Gabriel sur la Vendée et la Loire-Atlantique mardi soir. Des vents qui ont soufflé jusqu'à 128 km/h , provoquant l'arrêt de plusieurs lignes de transports mais aussi des dégâts matériels sur les lignes électriques.

Publicité
Logo France Bleu

Retour à la normale dans la soirée

2.500 foyers étaient privés d'électricité au lever du jour en Vendée, surtout dans le nord-ouest du département. Vers 16 heures, ils n'étaient plus que 1.200. Jusqu'à 330 foyers ont eu le courant coupé sur la seule commune du Perrier, et les agents cherchaient encore la panne à la mi-journée. A Saint-Hilaire-de-Riez, 280 maisons n'avaient plus de courant mercredi matin. L'ouest de la Vendée a également été touché, notamment sur la commune de La Chapelle-au-Lys ou Saint-Mesmin.

La Loire-Atlantique a été moins touchée, avec 1300 foyer privés de courant ce mercredi matin, et 600 dans le Maine-et-Loire. 

Des drones pour repérer les dégâts

260 techniciens d'Enedis étaient mobilisés ce mercredi matin sur les deux départements. Pour la première fois lors d'une tempête, ils utilisent des drones pour repérer les lignes électriques endommagées ou tombées à terre. Ils survolent notamment les zones de Challans et Cholet. Un hélicoptère est aussi mobilisé autour de Luçon.

Les pompiers de Vendée ont effectué plus de 260 interventions mardi soir pendant la tempête, notamment pour de nombreuses chutes de poteaux et de lignes électriques. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu