Climat – Environnement

Tempête Marcel : le Pays basque secoué

Par Paul Nicolaï et Thibault Vincent, France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque et France Bleu dimanche 5 février 2017 à 14:57 Mis à jour le dimanche 5 février 2017 à 15:34

Des rafales de vent de plus de 130 km/h sur le littoral d'Anglet
Des rafales de vent de plus de 130 km/h sur le littoral d'Anglet © Radio France - Paul Nicolai

La tempête Marcel s'abat sur le Pays Basque, placé en vigilance orange, avec des vents à 130 km/h. 117 pompiers sont mobilisés ce 5 février pour dégager des routes, intervenir dans des caves inondées et couper des arbres tombés sur la chaussée. Des habitants ont été évacués à Bayonne et lahonce.

Elle était annoncée, elle est arrivée. La tempête Marcel n'a pas épargné le Pays basque et sa côte où les vagues se fracassent depuis dimanche matin sur les rochers. Des vents violents accompagnent des pluies et des chutes de grêle comme dimanche midi sur l'agglomération bayonnaise. "Les rafales peuvent atteindre les 130 km/h par endroits. Malgré tout la situation est sous contrôle" selon la sous-préfète de Bayonne, Catherine Séguin, qui insiste sur les consignes de prudence.

→ À lire aussi : Vents violents : Météo France place onze départements du Sud-Ouest en vigilance orange

Les pompiers mobilisés

Selon la sous-préfecture de Bayonne, 117 pompiers sont mobilisés depuis le début de la matinée afin d'intervenir le plus rapidement possible pour dégager les routes et vider des caves inondées. A Bayonne, une grue de chantier a menacé de tomber, rue Floquet. Les policiers et les pompiers ont dû intervenir pour évacuer de leurs domiciles une trentaine de personnes. Elles ont été mises en sécurité pendant une heure, le temps de stabiliser la grue. Les habitants du secteur ont ensuite pu regagner leurs habitations.

A Lahonce, un arbre est tombé sur une habitation où deux personnes âgées ont été évacuées et relogées par la municipalité. L'une d'elles, choquée, a été hospitalisée. Au total, les sapeurs pompiers ont réalisé 127 interventions dans le département dont 62 sur la côte basque et 31 dans l’intérieur du Pays basque.

Des coupures d'électricité ont été enregistrées : 1700 clients privés d'electricité dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Même chose que dans le sud des Landes. 400 foyers étaient touchés notamment à Tarnos et Saint-Martin-de-Seignanx.

Rencontres sportives annulées

Cette tempête a également eu raison de nombreuses rencontres sportives prévues ce week-end au Pays basque et dans les Landes notamment. Tous les matchs de football régionaux et départementaux ont été reportées.

Marcel s'est également invité sur l'Essor basque, la course cyliste qui ouvre cette année le calendrier amateur. Plus rapide et surtout plus dévastateur que Kittel, le sprinteur allemand du même prénom, la tempête a conduit les organisateur à annuler la 2e épreuve ce dimanche, en accord avec les directeurs sportifs.

  - Visactu
© Visactu -