Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Tempête Miguel : trois morts et un disparu en Vendée, 15.000 foyers encore privés d'électricité samedi après-midi

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

La tempête Miguel, qui a traversé une partie ouest de la France ce vendredi, a causé des dégâts majeurs : trois personnes sont mortes dans le chavirage d'une vedette de la SNSM en Vendée. Les opérations de recherche du pêcheur disparu en mer ont été interrompues.

La navette de sauvetage de la SNSM, quelques minutes avant son chavirage au large des Sables-d'Olonne.
La navette de sauvetage de la SNSM, quelques minutes avant son chavirage au large des Sables-d'Olonne. © AFP - Sebastien SALOM-GOMIS

La tempête Miguel, d'une intensité remarquable en cette saison, a balayé une bonne partie de l'ouest du pays ce vendredi. Des rafales de vent très violentes ont été enregistrées (122 km/h sur l'île d'Yeu, 119 km/h sur l'île de Ré, ou encore 100 km/h sur le pont de l'île d'Oléron et 106 km/h au Cap-Ferret). Si la vigilance orange a été levée vendredi soir sur les dix départements qui avaient été placés en alerte par Météo France, la tempête a fait des dégâts. Quelque 15.000 foyers étaient privés d'électricité samedi après-midi selon Enedis.

Trois morts dans le chavirage d'un bateau de sauvetage en Vendée, un pêcheur disparu

Le chavirage d'une vedette de sauvetage de la SNSM, partie secourir un bateau de pêche avec sept personnes à bord, a causé la mort de trois sauveteurs vendredi matin, au large des Sables d'Olonne en Vendée. Le propriétaire du fileyeur est porté disparu. Quatre survivants ont pu regagner la côte à la nage, alors que le canot a chaviré à 800 mètres de la plage. L'accident a provoqué une vive émotion.

Par ailleurs, le préfet maritime de l'Atlantique a décidé de mettre fin aux opérations de recherche du pêcheur disparu vendredi en mer au large, a indiqué à la préfecture à France Bleu Loire-Océan. Elles se sont interrompues vendredi à 20h et ne reprendront pas ce samedi. Le préfet considère qu'il n'y a plus d'espoir de retrouver le pêcheur.

15.000 foyers encore privés de courant samedi après-midi

La tempête a aussi causé de nombreux dégâts matériels, comme des chutes d'arbres ou de lignes électriques. Samedi après-midi, quelque 15.000 foyers étaient toujours privés d'électricité. Dans le détail, En Normandie, 4.400 foyers étaient concernés, 3.000 dans le nord de l'Aquitaine, 3.000 en Bretagne, 3.400 dans les Pays de Loire et 600 dans le Centre Val de Loire, selon Enedis.

Vendredi à 21h30, ils étaient 42.000 sur l'ensemble du pays selon Enedis.

A Paris, un homme gravement blessé après la chute d'un réverbère

Un homme a été gravement blessé vendredi soir à Paris après la chute d'un réverbère dans le 19e arrondissement. Le vent a soufflé tellement fort qu'il a fait chuter un arbre qui a lui même fait tomber un réverbère. Le pronostic vital de la victime est engagé.

Les TGV ralentis sur de nombreuses lignes vendredi

Sur les lignes TGV, la SNCF a dû ralentir vendredi la vitesse de certaines rames qui sont passées de 300km/h à 200km/h, voire à 160, selon franceinfo. Une mesure qui a généré des retards : entre 20 et 30 minutes sur la plupart des lignes, voire 1h30 de retard pour certaines. C’est notamment le cas en direction de Paris Montparnasse.

Le trafic des TGV et des TER a été perturbé notamment en Aquitaine. Les lignes Bordeaux-Hendaye, Bordeaux-Dax, Bordeaux-Mont-de-Marsan et Bordeaux-Pau ont été touchées. Une quinzaine de trains ont été perturbés ou carrément supprimés depuis vendredi matin. La circulation des trains sur les lignes Bordeaux-La Rochelle, Royan-Angoulême, Royan-Niort et Poitiers-La Rochelle a, elle, été interrompue jusqu'à 17h vendredi.

En Charente et en Charente-Maritime, la circulation des TER a été interrompue. Certaines routes ont été coupées, le trafic aérien a lui aussi été perturbé. Un catamaran s'est envolé et a atterri sur une piste cyclable à Royan. 

A Royan, un catamaran s'est retrouvé sur une piste cyclable. - Aucun(e)
A Royan, un catamaran s'est retrouvé sur une piste cyclable. - DR/Pascal Landes

En Touraine, deux blessés au château de Chenonceau et des trains perturbés

En Indre-et-Loire, deux femmes ont été blessées par des chutes de branches d'arbres au château de Chenonceau vendredi. Les branchages sont tombés sur un groupe de cinq personnes. Le parc du Château a été fermé dès 15h30. Certaines routes ont également été coupées à la circulation.

A Rouen, l'Armada évacuée, cinq blessés légers 

A Rouen, la grande fête de l'Armada, avec ses centaines de voiliers, a dû être évacuée en raison de la tempête. Le site a été évacué pour "la sécurité des visiteurs" a annoncé le directeur de cabinet du préfet de Seine-Maritime. Mais cinq personnes ont été légèrement blessées "par projection", et quelques dégâts matériels sont à déplorer sur le site. Des tentes ont été cassées, des éléments se sont détachés et des lampadaires ont été cassés."On fait tout pour rouvrir samedi matin" a expliqué Philippe Chastres, le directeur général de l'Armada de Rouen sur France Bleu Normandie.

En Mayenne, la toiture d'une église en partie effondrée 

A La Baconnière en Mayenne, une partie de la toiture de l’église s'est effondrée. Et un drame a été évité de peu : au moment où la toiture est tombée, un adjoint et une entreprise de charpente allaient justement entrer dans l'église.

La toiture de l'église de La Baconnière s'est effondrée en fin de matinée. - Aucun(e)
La toiture de l'église de La Baconnière s'est effondrée en fin de matinée. - J-M Desmot