Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Tempêtes dans les Landes : après les belles images, le plastique sur les plages

vendredi 5 janvier 2018 à 19:26 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Gascogne

Les tempêtes offrent toujours un spectacle magnifique. Les vagues qui se cassent sur les digues de Capbreton, la mousse d’écume sur la promenade en bois d’Hossegor. Mais le lendemain, autres paysages, les tempêtes nous laissent des kilos de plastiques sur les plages.

Les tempêtes ramènent des déchets sur les plages du littoral.
Les tempêtes ramènent des déchets sur les plages du littoral. © Radio France - Faustine Mauerhan

Capbreton, France

C'est le revers de la médaille après le passage des tempêtes sur nos côtes... Les majestueuses vagues qui viennent offrir un magnifique spectacle, nous laissent en fait, le lendemain, un cadeau beaucoup moins joli sur les plages : une flopée de plastique. Bouteilles, bouchons, filets, poches... triste paysage pour les promeneurs.

Slalomer entre les cochonneries

Et pourtant, plusieurs marée sont déjà repassées sur la plage des Prévents à Capbreton, elles ont ravalé pas mal de plastiques mais Jeanne qui promène Itou slalome quand même entre les cochonneries. "Je n’emmène pas mon chien là-dedans, il adore toucher ce qu’il ne faut pas toucher et il y a de tout, _des mégots, des plastiques, des poches_, de tout ! "

Bien moins de plastique aujourd’hui qu’il y a 20 ans

Pas très ragoutant c'est sûr mais encore, Alain et Christiane, se souviennent de bien pire, eux qui vivent à Hossegor depuis bientôt 50 ans : "_A l’époque les Espagnols jetaient tous leurs déchets directement dans la mer_, ce n’est plus le cas aujourd’hui heureusement", se rappelle Alain. Et sa femme qui confirme : "Après des tempêtes, c’est simple, on ne pouvait même pas se baigner tellement il y avait de déchets sur les plages et qui flottaient."

Le littoral landais, seul littoral d’Europe nettoyé toute l’année

Il faut dire aussi que dans les Landes, et nous sommes le seul littoral à le faire en Europe, les plages sont nettoyées toute l'année. Une fois par semaine en hiver pour les plages habituellement surveillées. Une fois par mois pour les plages non surveillées et les plages de Capbreton (à la demande de la mairie elle-même). Un choix qui coûte 1,7 million d’euros, financé à moitié par le département, à moitié par les communes du syndicat mixte du littoral landais.