Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Terrasson : il installe des nichoirs dans ses noyers pour éviter les pesticides

-
Par , France Bleu Périgord

A Terrasson la Villedieu, un producteur de noix a décidé de faire revenir les oiseaux dans ses vergers pour éviter d'utiliser des pesticides. Il a installé plus d'une centaine de nichoirs.

Des nichoirs pour éviter les pesticides dans les noyeraies de Terrasson la Villedieu
Des nichoirs pour éviter les pesticides dans les noyeraies de Terrasson la Villedieu © Radio France - Valérie Déjean

Terrasson-Lavilledieu, France

Vous n'avez pas pu les rater si vous avez emprunté l'ancienne nationale 89 entre Terrasson la Villedieu et Pazayac. Sur le bord de la route dans les vergers de noyers, des petits nichoirs ont poussé pour accueillir les oiseaux. Il y en a cent vingt en tout répartis sur les vingt hectares de noyeraie d'Arnaud Barconnières. Ce maçon agriculteur s'est lancé un sacré défi. Il veut faire revenir les oiseaux disparus pour qu'ils mangent les insectes nuisibles à sa production comme par exemple la mouche du BROU. Les mésanges charbonnières et les rouge-gorges sont les bienvenus. A vrai dire, il espère voir revenir tous les oiseaux insectivores pour qu'ils se nourrissent des larves, des mouches et des insectes qui attaquent ses noyers. A ses yeux, c'est la meilleure façon de se passer des pesticides dont il ne veut plus. "C'est logique plutôt qu'écologique! Je sais très bien que ça ne va pas être instantané. Il faudra deux ou trois ans pour arriver à avoir un retour peut être. Mais ça serait tellement sympa que je prends le risque. On a mis cinquante ans pour tout détruire, donnons-nous un peu de temps pour reconstruire".

Arnaud Barconnières a construit 120 nichoirs qu'il a installé dans ses champs de noyers - Radio France
Arnaud Barconnières a construit 120 nichoirs qu'il a installé dans ses champs de noyers © Radio France - Valérie Déjean

Alors Arnaud Barconnière a construit lui-même ces 120 nichoirs qu'il a coiffés d'un petit toit d'ardoise. Il alimente ses nichoirs en boule de graisse et graines de Tournesol pour recréer, dans son petit coin, le cycle de la nature. Pour finir de convaincre les petits oiseaux de revenir dans ses champs de noyer, il devrait doubler les rations de tournesol ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu