Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dans l'Yonne, les Ehpad protègent les résidents de la canicule

lundi 6 août 2018 à 6:05 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Auxerre

Le mercure s'emballe. La France est confrontée depuis plusieurs jours à une période de canicule. Si la chaleur est désagréable pour tout le monde, certaines populations sont plus fragiles que d'autres. Dans les maisons de retraite et EHPAD, un dispositif particulier est mis en place.

IMAGE D'ILLUSTRATION - La canicule est une période où il faut être vigilant avec les personnes fragiles
IMAGE D'ILLUSTRATION - La canicule est une période où il faut être vigilant avec les personnes fragiles © Radio France - Jaboutier

Auxerre, France

Jusqu'à 37 degrés, ces derniers jours dans l'Yonne. La France est confrontée cet été à une période de canicule qui devrait durer au moins jusqu'à ce mardi. Le département est d'ailleurs placé en alerte orange

Des températures aussi élevées, ce n'est agréable pour personne : on se fatigue vite, on a du mal à dormir, on transpire beaucoup et on a soif. Mais pour les personnes âgées et fragiles, les périodes caniculaires représentent un vrai danger.

Dans les maisons de retraite et les Ehpad (les maisons de retraite médicalisées), des mesures de protection sont prises. C'est par exemple le cas à l'Ehpad de Perrigny dans l'Yonne qui accueille 66 résidents.

"Il y a les climatisations qui tournent toute la journée, et puis la nuit on ouvre toutes les fenêtres."

Pour conserver une température relativement fraîche à l'intérieur de l'établissement (environ 23 degrés), la quarantaine de soignants, infirmiers et auxiliaires de vie est mobilisée. Fabienne Maunoury, l'infirmière-coordinatrice : "Il y a déjà un gros ralentissement au niveau des activités comme les kinés. On va préférer des choses plus calmes comme de la lecture. Ensuite on fait des tours d'hydratation toute la journée, on leur propose des glaces à manger. Il y a les climatisations qui tournent toute la journée, et puis la nuit on ouvre toutes les fenêtres."

La climatisation uniquement dans les espaces communs

Mais tout l'établissement n'est pas climatisé. Les chambres, par exemple, n'en sont pas équipées. Pour des raisons de coût, déjà, et aussi pour que les résidents se retrouvent dans les espaces communs, détaille Fabienne Maunoury : "Ça permet de maintenir un lien social qui est très important pour les personnes âgées."

Et malgré la canicule, les résidents n'ont pas l'interdiction de sortir du bâtiment. Même si par ce temps, la promenade est déconseillée. Fabienne Maunoury raconte : "Il y a  une dame qui voulait sortir. On a négocié 17h30... donc à 17h30 elle est sortie. Elle a fait demi-tour dans la foulée en disant 'vous avez raison il fait bien trop chaud !'"

"Ici c'est parfait, on a la clim' !"

Les promenades dehors, ça ne tente vraiment pas Edith, 96 ans. À l'intérieur, elle se sent parfaitement bien : "Il y en a qui souffre certainement bien plus que moi ! Ici c'est parfait, on a la clim' !"

De nombreuses communes de France ont passé des accords avec les Ehpad pour que les habitants qui auraient trop chaud chez eux puissent profiter de la fraicheur des maisons de retraite. C'est notamment le cas à Perrigny.

Réécoutez le reportage de France Bleu Auxerre