Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Tonnerre, le projet de centrale biomasse ne plait pas à tout le monde

-
Par , , France Bleu Auxerre, France Bleu
Tonnerre, France

Une centrale biomasse va sortir de terre cette année à Tonnerre, dans l’Yonne. Elle produira de l’électricité en brûlant du bois. La communauté de communes parle d'une centaine d’emplois. Des opposants dénoncent une catastrophe pour les forêts.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - I. Rozenbaum & F. Cirou

Cela fait 6 ans que le projet est sur les rails. Il sera bientôt une réalité. Une centrale biomasse va voir le jour, dans la zone industrielle de Vauplaine, à la sortie de Tonnerre près d'Actipôle. Sa mission : produire de l’électricité en brûlant du bois. L’électricité ainsi créée (5 MégaWatters par an, l’équivalent de la production annuelle de deux éoliennes) sera vendue à ERDF.

Et ce n'est pas tout : la chaleur résiduelle sera utilisée pour chauffer de grandes serres industrielles, qui seront implantées juste à côté, sur 13 hectares, et qui abriteront des cultures de tomates et de concombres.

Selon la communauté de communes, ce projet va permettre de créer une centaine d’emplois directs.

Les inquiétudes des opposants au projet. Reportage de Justine Dincher

Mais une association d'opposants conteste ce projet. ARPENT organise samedi une réunion pour alerter le grand public. Pour ses membres, cette centrale biomasse serait une catastrophe pour nos forêts, car elle utiliserait 60 000 tonnes de bois chaque année, dans un département où il y a déjà beaucoup de besoins en bois. Selon le secrétaire du collectif, Raphaël Darey, les ressources risquent de manquer.

« Faux », répond le président de la communauté de communes, Maurice Pianon, qui explique que 60.000 tonnes, « ce n'est rien du tout, ça correspond à la pousse de l'année. »

Les opposants organisent une réunion publique samedi, à 15h, à la salle polyvalente de Tonnerre.

Un projet au long cours qui devient réalité. Reportage de Justine Dincher

Choix de la station

À venir dansDanssecondess