Climat – Environnement

Touche pas à mon arbre

Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn lundi 26 octobre 2015 à 18:52

Jean Paul Brin tente d'expliquer la décision de la mairie
Jean Paul Brin tente d'expliquer la décision de la mairie - Marie- line Napias

Les arbres du quartier du Buisson à Pau sont sauvés. Deux cent cinquante prunus et cerisiers à fleurs devaient être abattus ce lundi matin. La mobilisation des riverains les a sauvés pour l'instant. La mairie va réétudier son projet.

Une vingtaine de riverains attendaient de pied ferme les employés de la ville qui devaient arracher les arbres qui bordent l'avenue de Beaumont. Le premier adjoint au maire, Jean Paul Brin est arrivé rapidement pour engager le dialogue. Les échanges ont été vifs. Pendant une heure et demi, les riverains, et Jean Paul Brin secondé par le responsable du service espaces verts, ont avancé leurs arguments.

On est mis devant le fait accompli.

Les riverains veulent conserver "leurs " arbres

Les riverains ne voulaient pas partir tant que Jean Paul Brin n'avait pas promis de renoncer à l'arrachage systématique des arbres. Un compromis a finalement été trouvé._ _Ce n'est qu'un fois un diagnostic précis établi, qu'on verra ce que l'on fait des arbres.


On ne peut envisager de replanter que si on a une bonne connaissance du sol.

Jean Paul Brin est parvenu à un compromis

Les riverains sont soulagés d'avoir été entendus. Ils vont pouvoir se prononcer après la présentation d'un diagnostic précis. L'un de leur porte-parole, Bernard Lajus regrette qu'on en soit arrivé là. Il a été directeur du service Environnement à l'Agglomération Pau Pyrénées en 2000

Ce qui m'étonne c'est l'impréparation du chantier.

Bernard Lajus, ancien directeur du service Environnement à l'Agglo Pau Pyrénées

Au delà du diagnostic de l'état des arbres, du sol, et des réseaux. La ville doit aussi respecter des normes pour le passage des personnes handicapées mais aussi des bus et des bennes à ordures. Jean Paul Brin affirme qu'il serait moins coûteux de replanter que de refaire entièrement les trottoirs.

En attendant la décision, l'automne aura le temps de faire son œuvre et de déshabiller les arbres du quartier du Buisson.