Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Tour de France en Ardèche : passe d'armes entre une élue et l'organisateur ASO

mercredi 27 janvier 2016 à 11:13 - Mis à jour le mercredi 27 janvier 2016 à 14:28 Par Germain Treille, France Bleu Drôme Ardèche

L'étape ardéchoise du Tour c'est dans moins de 6 mois. Une réunion de préparation s'est déroulée à Privas, mardi 26 janvier, avec des responsables de l'organisation. Tout a été mis sur la table. Sauf l'environnement.

L'étape ardéchoise du Tour 2016 le vendredi 15 juillet
L'étape ardéchoise du Tour 2016 le vendredi 15 juillet © Radio France

Vallon-Pont-d'Arc, France

On a beaucoup discuté, parlé de la logistique, de la sécurité, des problèmes de circulation à prévoir, des routes fermées, mais le sujet environnemental, dossier sensible en Ardèche, est passé à la trappe. Jusqu'à l'intervention, au bout de deux heures de réunion, de Christine Malfoy, maire de Saint-Martin et présidente du syndicat de gestion des Gorges de l'Ardèche. Les gorges, c'est une réserve naturelle rappelle-t-elle, pas question d'y faire n'importe quoi. Là, elle pense aux survols d'hélicoptères. L'élue n'est pas contre le fait de tourner des images et de mettre en valeur l'exceptionnel patrimoine sud-ardéchois.

Déminer le terrain

Elle souhaite simplement que ASO et les équipes de télévision ne se comportent pas comme des "cow-boys". Un décret autorise en effet le survol des Gorges 150 mètres au-dessus de la ligne de crète. Par exemple, une falaise qui fait 300 mètres de haut, le survol est autorisé à 450 mètres. Un invité a provoqué l'agacement de Christine Malfoy en disant, avec ironie, qu'il fallait enfermer le 15 juillet prochain les aigles de Bonnelli, espèce protégée qui niche du côté du Pont d'Arc. Jean-Louis Pagès, le responsable des sites d'accueil du Tour de France, a aussitôt tenté de déminer le terrain et s'est dit prêt à en discuter, expliquant que l'organisateur a toujours respecté les règlements environnementaux. C'est la Préfecture et elle seule qui donnera les autorisations de survol des Gorges de l'Ardèche pour les prises de vue.

Le reportage de Germain Treille pour France Bleu Drôme Ardèche