Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : Le pourquoi du comment

Tout ce qu’il faut savoir sur la pollution de l’air dans l’Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est ce mercredi 19 septembre, la journée nationale de la qualité de l'air. On fait le point sur la situation dans l’Yonne avec Anaïs Detournay, responsable étude ATMO Bourgogne-Franche-Comté, l'organisme chargé de mesurer la qualité de l'air.

Appareils de mesure de la pollution de l'air. photo d'illustration.
Appareils de mesure de la pollution de l'air. photo d'illustration. © Maxppp - Sébastien Jarry

Yonne, France

Alors qu'a lieu, ce mercredi, la journée nationale de la qualité de l'air, entretien avec Anaïs Detournay, responsable étude ATMO en Bourgogne Franche-Comté, organisme chargé de mesurer la qualité de l'air. 

Est-on vraiment concerné par la pollution de l'air dans un département rural comme l'Yonne ?

Ça dépend des zones et ça dépend des polluants considérés. Nous avons sur le Morvan des niveaux de pollution plus élevés pour un polluant bien particulier qu'on appelle l'ozone et ce polluant est bien connu pour se former en zone rurale. Par contre pour d'autres polluants comme par exemple les particules, le niveau le plus important est relevé sur le nord du département et notamment au niveau de la ville de Sens.

Comment se forme la pollution à l'ozone au-dessus du Morvan ?

C’est un polluant secondaire, c'est à dire qu'il n'est pas produit dans l'atmosphère directement par nos activités mais il résulte d'une réaction chimique à partir des émissions du trafic automobile et des émissions liées au secteur résidentiel et industriel. Pourquoi se forme t-il plus loin ? Eh bien parce que la réaction chimique prend un petit peu de temps et que les polluants dérivent depuis leur point d'émission pour  atteindre une zone rurale où ils peuvent se former à ce moment-là. 

Pourquoi le Morvan en particulier ? Eh bien à cause de la configuration des lieux. On a une zone qui est un petit peu vallonnée or ces creux et ces bosses peuvent constituer des pièges dans lesquels les polluants vont s'accumuler et se transformer en ozone.

Est-ce que dans l'Yonne on subit aussi la pollution d’Île-de-France ?

On peut voir notamment en hivers effectivement sur le nord du département des influences qui viennent de la région parisienne. C’est le cas notamment des épisodes de pic de pollution aux particules qui se produisent en hivers.

Quels sont les principaux polluants chez nous ?

Pour les oxydes d'azote, les NOX, des polluants irritants pour les poumons. Leur source principale, c'est le trafic routier. D'autres polluants,  comme les particules atmosphériques ont, contrairement aux idées reçues,  comme source principale le chauffage résidentiel et le chauffage individuel. Pas n'importe quel type de chauffage, surtout les chauffages au bois, les chauffages au fioul et les chauffages au charbon mais pas le chauffage au gaz.

Est-ce que l'activité agricole génère aussi des polluants pour l'air ?

Oui, cela arrive notamment au printemps lorsque la terre  est retournée, ce qui  libère des polluants enfermés pendant l’hiver lorsque la terre fermente. Contrairement à une autre idée reçue, les pesticides sont assez peu présents dans l'air. Lors d'un épandage, le produit entre dans le sol et se dépose assez vite.

Est-ce qu'il y a un coin dans l'Yonne où l'air est vraiment de meilleure qualité ?   

Déjà, l'air dans l'Yonne est plutôt de bonne qualité.  En regardant les relevés des capteurs installés à Sens et Auxerre nous avons dans 60% des cas des indices bons voir très bons. Les indices mauvais représentent moins de 1% des situations observés en 2017. En regardant les épisodes de pollutions, il y a un pic en août à cause de la chaleur et un autre en janvier de pollution aux particules. Mais ça reste exceptionnel.

Le Pourquoi du comment sur la qualité de l'air en 2 minutes

Que peut faire le simple citoyen pour améliorer la qualité de l'air ?

Ça peut être d'abord agir sur le trafic automobile qui est une source importante de polluants. Donc il faut limiter le transport en voiture, notamment sur les courtes distances. Il faut donc  Privilégier les transports en commun ou le covoiturage. Le chauffage également est une source importante de pollution, donc il faut se chauffer efficacement avec une température d'une vingtaine de degrés. On peut aussi utiliser des modes de chauffage efficaces avec une chaudière de nouvelle génération avec par exemple, le label Flamme verte.

Est-ce que la maison nous protège de la pollution atmosphérique ?

Pas du tout, bien au contraire. On considère grâce a des études de l'OMS (organisation mondiale de la santé) que l'air est 8 à 10 fois plus pollué à l'intérieur des maisons qu'à l'extérieur. Car  les polluants  de l'extérieur s'ajoutent aux polluants  de l'intérieur que sont les polluants des  produits ménagers, les pesticides qu'on utilise sur les animaux de compagnie ou sur les plantes d'intérieur, la cuisine qui est une source d'humidité qui peut générer des moisissures. C’est pour cela qu'il faut aérer régulièrement son logement. Dix minutes le matin, dix minutes le soir. Le tabagisme génère aussi une pollution à l'intérieur et tout ce qui est parfum d'ambiance (spray, encens, diffuseur électrique) n'est pas indispensable.

Est ce qu'on peut mesurer la qualité de l'air chez soi ?

On peut la mesurer en faisant appel à un bureau d'étude. Il existe également des sites internet qui vont proposer des Kits de polluants. Sinon, il existe aussi des dispositifs de type micro capteurs qui permettent de mesurer la pollution à l'intérieur des logements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu