Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Transition écologique : la rénovation des bâtiments, enjeu majeur dans le Grand Est

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Parmi les enjeux de la transition écologique, il y a la rénovation des bâtiments : mieux isoler, pour faire diminuer les dépenses de chauffage. Alors que les démarchages par téléphone explosent, un point info mobile à Epernay va à la rencontre des habitants.

Le point info mobile de la Maison de l'habitat à Epernay est unique en son genre.
Le point info mobile de la Maison de l'habitat à Epernay est unique en son genre. © Radio France - Sophie Constanzer

Selon les chiffres de l'Insee, un ménage sur 4 dans le Grand Est éprouve de grandes difficultés pour assumer les dépenses de chauffage à cause du climat et de l'ancienneté des logements. C'est ce qu'on appelle la "vulnérabilité énergétique". La rénovation des bâtiments est donc un enjeu économique et écologique puisque aujourd'hui, 25 % des émissions de gaz à effet de serre sont dues aux bâtiments en France -c'est plus que l'industrie-. 

"A l'échelle du Grand Est, il y a plus d'un million 200.000 euros maisons qui justifieraient de bénéficier d'une rénovation thermique, ça se chiffre en milliards d'euros de bénéfices pour les entreprises du bâtiment et derrière ce marché il y a des économies d'énergie phénoménales...", souligne Franck Leroy, maire d'Epernay et conseiller régional du Grand Est à la cohésion territoriale. 

Un mini bus pour informer gratuitement sur la rénovation énergétique à Epernay

Un "point info mobile" de la Maison de l'habitat d'Epernay a été lancé depuis décembre pour informer les habitants du secteur d'Epernay sur la rénovation énergétique. Le coût de ce mini bus a été partagé par la ville d'Epernay et sa ville jumelée Ettlingen. Il a déjà parcouru les marchés dans une dizaine de communes, dont Ay. Alexandre est un conseiller énergie de la Maison de l'habitat, il est là pour donner des conseils gratuits et répondre aux questions : "ça commence d'abord par le porte feuilles et puis aussi le choix de l'isolant"

Mieux isoler pour réduire les déperditions de chaleur et donc réduire la facture de chauffage, voilà le verdict bien souvent. "Les déperditions qui proviennent du toit des maisons, c'est à 30 à 40 % des pertes de chaleur d'un bâtiment, et après on a 20 à 30 % par les murs", souligne Alexandre. Or le problème à Ay comme dans d'autres communes, c'est souvent l'ancienneté des logements. 

Sur le marché d'Ay, rencontre avec le point info mobile de la maison de l'habitat et les habitants.

Des aides financières souvent mal connues 

Les aides financières sont déterminantes, mais mal connues selon Hélène Pauly, coordinatrice à la Maison de l'habitat à Epernay : "ce qui est à peu près connu c'est le crédit d'impôts sur la transition énergétique mais pour le reste c'est très flou... souvent les gens ignorent leurs droits et effectivement il y a pratiquement toujours une aide... "

La région Grand Est a déjà prévenu contre le risque d'arnaques. Et pour éviter ça, la maison de l'habitat d'Epernay propose un accompagnement pour les travaux de rénovation, de A à Z, avec des artisans formés. Au total, l'objectif de la maison de l'habitat d'Epernay est d'accompagner 50 chantiers de rénovation énergétique chez des particuliers, d'ici la fin de l'année. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu