Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Travaux d'élagage au parc Grandmont à Tours

mercredi 31 janvier 2018 à 5:37 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Une campagne d'élagage est lancée au parc Grandmont à Tours. Elle va durer jusqu'à fin mars-début avril. Plus de 400 arbres vont être abattus, pour éclaircir le bois et améliorer la sécurité. Le débardage va se faire avec trois chevaux de trait.

Le parc Grandmont à Tours
Le parc Grandmont à Tours - @Université de Tours

Indre-et-Loire, France

Le parc Grandmont à Tours s'offre une cure de jouvance. Il n'y avait pas eu d'entretien courant depuis 2008, sauf exception après de forts coups de vent. Pendant les deux mois qui viennent, des élagueurs vont abattre 438 arbres sur les 15 hectares du parc, des chênes, des peupliers, des châtaigniers, et dans une moindre mesure des pins. L'objectif est d'aérer la forêt (beaucoup trop dense), qu'elle se régénère, mais aussi de la sécuriser. Par souci de préservation de la biodiversité du site, trois chevaux de trait vont se charger s'évacuer les troncs.

438 arbres à abattre

Les agents de la ville de Tours commencent à trop bien connaitre le parc Grandmont. A chaque fort coup de vent, à chaque tempête, des branches, des arbres sont par terre. La dernière intervention remonte au mois de décembre 2017, pour plusieurs arbres tombés, dont l'un en travers de la route. Le chantier va être mené par Jean-Baptiste Ricard. Il va abattre 400 arbres, soit 10% des arbres du Parc, ainsi qu'une petite quarantaine d'arbres morts. En parallèle, les sentiers de passage vont être repensés. Un tiers des sentiers secondaires vont être supprimés. Les abords des résidences étudiantes seront aérés, pelousés.

Une opération dans le cadre du plan de gestion du site Grandmont, lancé fin 2016

Le site de Grandmont est le siège d'une partie de l'Université de Tours, où travaille notamment l'IRBI, l'institut de recherche sur la biologie de l'insecte.  Deux espaces, sur trois hectares, vont être conservés en l'état. Ils vont continuer à servir de base de recherche.  Deux réunions publiques sont prévues pour présenter le projet, bâtiment F du site Grandmont, le 8 février à 16h, et le 10 février à 10h. Un site internet est également disponible en ligne pour présenter le projet.