Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un an aprés son inauguration la route solaire produit de l'électricité dans l'Orne

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Inaugurée le 22 décembre 2016 par Ségolène Royal, la première route solaire au monde a produit 149 Mwh d'électricité à Tourouvre dans l'Orne.

Le 22 décembre 2016, Ségolène Royal inaugure à Tourouvre (Orne) la première  route solaire du monde
Le 22 décembre 2016, Ségolène Royal inaugure à Tourouvre (Orne) la première route solaire du monde © Radio France - - PQR / Stéphane Geuffroi -

Tourouvre, France

Elle avait été inaugurée le 22 décembre 2016 ,  à Tourouvre dans l'Orne,  par Ségolène Royal , alors ministre de l'environnement.  Un an  après sa mise en service,  la première route solaire du  monde fonctionne. Elle a déjà produit 149 Mégawatts  d'électricité. C'est un peu moins que prévu mais  le concept, baptisé Wattway   donne globalement satisfaction. 

400 fois le trajet Paris-Alençon

Lorsque vous entrez sur la RD 5,  un Totem vous accueille. Le compteur tourne. Il affiche les kilowattheures produits par la première route solaire au monde. 149 mégawatts, en 1 an. De quoi faire  400 fois le trajet entre Paris et Alençon en voiture électrique. Soit 87 000 kilomètres. Ce n'est que 53% de ce qu'espérait , au départ,  Colas  qui pilote le projet Wattway. Mais "l'objectif est "atteint "  selon  la  filiale de Bouygues. Car il s'agit d'une expérimentation en conditions réelles. Un laboratoire en quelque sorte pour  ce kilomètre de route recouvert de 2800 m2 de dalles solaires.

Filmée par les télés du monde entier

Il a  fallu "faire"  avec les voitures, les camions, les  tracteurs aussi qui salissent la route avec la  boue quand il fait mauvais. Les panneaux solaires, ces jours-là , sont moins performants. Autre imprévu, le bruit. Plusieurs riverains s'en sont plaints. La vitesse a dû être récemment réduite à 70 km/h. Colas va tester des dalles plus plates, en théorie  moins bruyantes. Des dalles qui ont passé , en revanche, avec succès   le test de la résistance. Seules 5% d'entre elles ont dû être remplacées en un  an. Une route solaire qui attire , à Tourouvre, les télévisions du monde entier. Le concept est désormais testé au Japon, en Amérique du Nord et à la Réunion.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu