Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un bébé faucon est né en haut de l'abbatiale de Saint-Amand les Eaux, trois œufs doivent encore éclore

jeudi 3 mai 2018 à 17:25 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu

Tempête et Nocturne, le couple de faucons pèlerins installés sur la tour de l'abbatiale, ont accueilli dans la nuit de mercredi à jeudi un premier bébé. Trois frères et sœurs devraient bientôt arriver. Des naissances à suivre sur la webcam de la ville.

Faucon pélerin, photo d'illustration
Faucon pélerin, photo d'illustration © Maxppp - Maxpp

Saint-Amand-les-Eaux, France

Une petite boule de plumes blanches est sortie cette nuit de son œuf, le premier bébé de Tempête et Nocturne installés depuis deux ans sur la tour de l'abbatiale de Saint-Amand les Eaux, à 82 mètres de haut, "une falaise artificielle parfaite" explique Vincent Gaveriaux, membre du Groupement Ornithologique du Nord qui suit le couple depuis le début.

Une naissance qu'il a vécu avec émotion grâce à la webcam de la ville posée juste au dessus du nid des amoureux. 

Le passionné attend avec impatience l'éclosion des trois autres oeufs. Il risque de passer encore de longs moments sur son ordinateur pour suivre le feuilleton

Un bébé faucon se nourrit d'un pigeon par jour ou l'équivalent, il va donc y avoir un va et vient permanent des parents pour nourrir leurs petits, et dans 40 jours ce sera l'envol. Un moment critique car ils peuvent tomber, notamment dans les jardins alentours où les dangers peuvent être nombreux

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Pour l'ornithologue ces naissances sont une très bonne nouvelle pour l'espèce qui revient dans la région depuis seulement une dizaine d'années, dans le Nord, le GON a recensé cette année une vingtaine de couples.

Dans le cadre de la manifestation Faites du jardin jeudi 10 sur la Grand'Place de Saint-Amand les Eaux, le GON propose une conférence sur les faucons, un poste d'observation avec notamment un écran géant qui retransmettra les images de la webcam