Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Texas : un Belfortain se prépare à affronter les inondations après le passage de l'ouragan Harvey

dimanche 27 août 2017 à 6:48 Par Caroline Felix, France Bleu Belfort-Montbéliard

Jonathan Franchi est Belfortain d'origine. Depuis une vingtaine d'années, il vit et travaille au Texas. Il nous raconte comment il s'est préparé à affronter l'ouragan Harvey. Sur place, les dégâts dus au vent sont déjà importants mais le pire est surement à venir : les inondations.

Les magasins de Houston que fréquentent Jonathan Franchi sont pris d'assaut
Les magasins de Houston que fréquentent Jonathan Franchi sont pris d'assaut - Jonathan Franchi

Houston

L'ouragan Harvey a été retrogradé en catégorie 1 ce samedi. Il ne souffle plus qu'à 120 km/h mais les habitants du Texas ne sont pas en sécurité pour autant. Dans le sillage de Harvey, de fortes pluies et des tornades sont attendues pendant au moins trois jours.

Des épiceries prises d'assaut.

Les Texans sont habitués aux ouragans puisqu'ils ont déjà vécu le passage de Katrina en 2005 et celui de Ike en 2008. Alors pour se préparer, Jonathan, comme tous ses voisins fait des provisions.

On fait le tour des magasins pour trouver de l'eau, des denrées non périssables, des batteries pour nos lampes torches. On a une malette avec des photos de la maison et des documents importants pour les assurances en cas de dégâts.

Jonathan Franchi constate une certaine fébrilité autour des épiceries et des stations essence notamment.

Il y a un effet de masse. Vous voyez des gens qui commencent à stocker de la nourriture, et ça fait effet boule de neige. C'est une situation chaotique. Les gens se bousculent un peu dans les rayons.

Une "ville morte" pendant trois jours

Quand l'ouragan arrive, il n'y a qu'une chose à faire c'est regarder la télé pour voir son évolution. Et après c'est beaucoup d'attente.

Jonathan ne travaillera pas pendant trois jours car son usine a décidé de mettre tous les câbles électroniques au sec, d'arrêter les machines et de fermer les portes. Comme la plupart des habitants de Houston, il restera chez lui.

Il y a quelques commerces ouverts mais globalement c'est ville morte.

Le Belfortain d'origine n'aura pas constitué ses réserves en vain. La tempête progresse lentement, le déluge devrait donc s'abattre sur la même région pendant quatre ou cinq jours, selon les météorologues américains.