Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un capteur sismique installé à Saint-Romphaire, près de Saint-Lô

-
Par , France Bleu Cotentin

Ce vendredi 17 mai, des physiciens de l'observatoire des sciences de l'univers de Nantes ont mis en place un capteur sismologique à Saint-Romphaire près de Saint-Lô, afin de mesurer les tremblements de terre, qui sont faibles mais fréquents dans la Manche.

Un capteur sismique a été installé à Saint-Romphaire près de Saint-Lô ce vendredi 17 mai.
Un capteur sismique a été installé à Saint-Romphaire près de Saint-Lô ce vendredi 17 mai. © Radio France - Lucie THUILLET

Saint-Romphaire, France

Ce capteur sismique a été placé, grâce à un forage, à une profondeur de onze mètres dans la terre. Ce vélocimètre va enregistrer toutes les vibrations du sol, qu'elles soient naturelles ou liées à l'activité humaine. L'objectif est de mieux connaître et comprendre les tremblements de terre, d'une magnitude supérieure à un.

Des séismes fréquents dans le massif armoricain

Dans le massif armoricain, auquel appartient la Manche, la sismicité est modérée mais régulière. 

Le Massif armoricain, c'est près de 20% de la sismicité enregistrée en France. Il y a environ un séisme par semaine et en moyenne, ce sont des séismes d'une magnitude de 2/3, sachant qu'il faut que ça atteigne 3 pour que nous, les humains le ressentions et ca commence à faire quelques dégâts - des cheminées qui tombent par exemple - à partir de magnitude 5, explique Mickael Bonnin, physicien adjoint à l'observatoire des sciences de l'univers de Nantes.  Mais pour l'instant, nous ne comprenons pas bien pourquoi il y a autant de séismes ici car on est loin des limites de plaques tectoniques.

Le capteur est installé à une profondeur de 11 mètres pour mesurer les vibrations du sol. - Radio France
Le capteur est installé à une profondeur de 11 mètres pour mesurer les vibrations du sol. © Radio France - Lucie THUILLET

Un capteur tous les 60 km

La France est en train de mettre en place un maillage de capteurs sismiques. D'ici la fin de l'année prochaine, en France, il y en aura environ  200, un capteur tous les  60 km - c'est d'ailleurs la seule raison de l'implantation à Saint-Romphaire -  pour mieux localiser ces séismes et savoir s'ils sont liés à des failles ou à d'autres facteurs.

Ca permettra d'avoir un état des lieux partout en France de la sismicité naturelle. C'est important notamment si des activités humaines susceptibles d'avoir un impact sur le sol se développent, comme la géothermie ou la recherche de gaz de schiste. 

Un autre capteur sismique est en place depuis un an à Saint-Loup près d'Avranches. Un troisième devrait être installé dans le nord-Cotentin, près de la Hague.