Climat – Environnement

Un cas humain du virus du Nil occidental détecté à Nîmes

Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère et France Bleu mercredi 14 octobre 2015 à 9:13

Le virus du west nile se trasmet par les moustiques
Le virus du west nile se trasmet par les moustiques © Maxppp

Un personne a attrapé le "West Nile" ou virus du Nil occidental à Nîmes début octobre. C'est une maladie qui touche principalement les chevaux et qui se transmet par les moustiques. Aujourd'hui la personne va bien, elle est guérie.

Ça n'était pas arrivé depuis 2003 en France : un humain a attrapé le virus du Nil occidental à Nîmes. Il s'agit d'une maladie qui touche principalement les chevaux, une forme de fièvre qui se transmet par le moustique. 

Le 2 octobre dernier, le diagnostic est tombé : cas détecté à Nîmes. Aujourd'hui la personne va bien, elle est guérie précise l'agence régionale de santé.

Mais il faut être prudent car cela signifie que le virus circule dans le département et qu'il faut se protéger des moustiques. Il faut notamment bien penser à ne pas laisser d'eau stagnante, dans les pots de fleur par exemple. 

L' été dernier, plusieurs cas de "West Nile" ont été signalés sur des chevaux du Gard, des Bouches-du-Rhône et de l'Hérault. En 2003, sept cas humains avaient été détectés dans le Var.