Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un collectif nîmois dit stop au gaspillage alimentaire

samedi 24 septembre 2016 à 22:01 Par Najat Essadouki et France Bleu Gard Lozère, France Bleu Gard Lozère

Ce samedi était organisé à Nîmes la journée de la « transition citoyenne ». Sur l'Esplanade, une douzaine de stands ont sensibilisé les passants au changement climatique. Un stand a fait l'objet de toutes les attentions, il proposait des fruits et des légumes gratuitement.

Le stand du collectif anti-gaspillage sur l'esplanade à Nîmes
Le stand du collectif anti-gaspillage sur l'esplanade à Nîmes © Radio France - Najat Essadouki

Nîmes, France

« Servez-vous ! » Une grande pancarte invite les passants à se servir gratuitement en fruits et légumes. Par cette initiative , le collectif récup anti-gaspillage souhaite sensibiliser les passants au gaspillage alimentaire. Sur le stand, dans les cageots ont trouve des carottes, des pommes, du raison, des poireaux... ces légumes étaient destinés à finir à la poubelle. Jugés trop disgracieux, ces légumes ne plaisent pas aux consommateurs. Le collectif les a donc récupéré pour montrer qu'on pouvait encore les consommer.

Un tiers des aliments produits dans le monde finit à la poubelle

Chaque Français gaspille en moyenne entre 20 et 80 kilos de denrée par an selon un rapport parlementaire. « Les légumes présents sur le stand aujourd'hui, ont été dans les rayons des magasins durant quatre ou cinq jours puis ont fini à la poubelle car il faut que tout soit très beau sur étales », explique Gabrielle du collectif récup anti-gaspillage.

De nombreuses personnes se sont arrêtées sur le stand, pour se servir en légumes, goûter aux fruits puis aussi pour échanger avec les bénévoles du collectif. Monique dit « bravo à ces jeunes qui s'engagent pour l'avenir ». Elle aussi essaie de faire attention au quotidien pour ne pas gaspiller.

Monique, une passsante, salue l'initiative de ce jeune collectif