Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un collectif nîmois dit stop au gaspillage alimentaire

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

Ce samedi était organisé à Nîmes la journée de la « transition citoyenne ». Sur l'Esplanade, une douzaine de stands ont sensibilisé les passants au changement climatique. Un stand a fait l'objet de toutes les attentions, il proposait des fruits et des légumes gratuitement.

Le stand du collectif anti-gaspillage sur l'esplanade à Nîmes
Le stand du collectif anti-gaspillage sur l'esplanade à Nîmes © Radio France - Najat Essadouki

Nîmes, France

« Servez-vous ! » Une grande pancarte invite les passants à se servir gratuitement en fruits et légumes. Par cette initiative , le collectif récup anti-gaspillage souhaite sensibiliser les passants au gaspillage alimentaire. Sur le stand, dans les cageots ont trouve des carottes, des pommes, du raison, des poireaux... ces légumes étaient destinés à finir à la poubelle. Jugés trop disgracieux, ces légumes ne plaisent pas aux consommateurs. Le collectif les a donc récupéré pour montrer qu'on pouvait encore les consommer.

Un tiers des aliments produits dans le monde finit à la poubelle

Chaque Français gaspille en moyenne entre 20 et 80 kilos de denrée par an selon un rapport parlementaire. « Les légumes présents sur le stand aujourd'hui, ont été dans les rayons des magasins durant quatre ou cinq jours puis ont fini à la poubelle car il faut que tout soit très beau sur étales », explique Gabrielle du collectif récup anti-gaspillage.

De nombreuses personnes se sont arrêtées sur le stand, pour se servir en légumes, goûter aux fruits puis aussi pour échanger avec les bénévoles du collectif. Monique dit « bravo à ces jeunes qui s'engagent pour l'avenir ». Elle aussi essaie de faire attention au quotidien pour ne pas gaspiller.

Monique, une passsante, salue l'initiative de ce jeune collectif

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu