Climat – Environnement

Un convoi de déchets nucléaires traverse la Normandie

Par Claire Briguet-Lamarre et Sarah Tuchscherer, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 15 septembre 2015 à 18:56

Convoi parti de Valognes en 2010
Convoi parti de Valognes en 2010

Un train transportant 7 tonnes de déchets nucléaires traverse la France d'Ouest en Est, en passant notamment par Caen puis Rouen en Seine-Maritime. Les militants anti-nucléaire veulent saisir l'occasion pour alerter sur les dangers de l'atome.

Cela faisait plusieurs années qu'on n'avait plus vu pareil convoi traverser la région : trois wagons transportant plus de 80 capsules de déchets nucléaires. Après avoir été retraités dans une usine au Pays-de-Galles, ces déchets doivent retourner dans leur pays d'origine, la Suisse.

Entre Cherbourg et Bâle, le parcours du train n'est pas connu. Comme pour chaque convoi de ce type, pour des raisons de sécurité, les autorités restent très discrètes sur la question. Pour le réseau Sortir du nucléaire, ce secret n'a pas lieu d'être. Militant du réseau à Rouen, Guillaume Blavet explique ainsi : "A Saint-Etienne du Rouvray, la voie ferrée passe à quelques dizaines de mètres d'une école. Pour nous, c'est totalement inacceptable. En tant qu'association anti-nucléaire, on estime qu'on doit être informé. Les maires des communes traversées doivent l'être aussi"

Quel risque sanitaire ?

La question divise. Pour Areva, organisateur du transport, il n'y a aucun risque, les déchets étant enfermés dans une enveloppe d'acier d'une quarantaine de centimètres d'épaisseur, conçue pour résister aux chocs. Les anti-nucléaire affirment au contraire que le danger existe. Selon Guillaume Blavet, une étude allemande démontre que le taux de leucémies autour des installations atomiques est plus élevé qu'ailleurs, "c'est bien qu'il y a là quelque chose de nocif".

Le reportage de Sarah Tuchscherer:

Reportage sur le convoi de déchets toxiques