Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les forces de police déployées dans les rues de Strasbourg, le 11 décembre 2018

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Climat – Environnement

Un convoi de déchets nucléaires part de Valognes pour rejoindre la Belgique

mercredi 4 juillet 2018 à 6:31 Par Adrien Bossard, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Un train de déchets nucléaires belges a quitté Valognes, dans la Manche, ce mardi, pour la Belgique, a annoncé le groupe nucléaire Orano. Il s'agit de 19 conteneurs de déchets vitrifiés de moyenne activité sont regroupés dans un seul wagon.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Stéphane Geufroi

Valognes, France

C'est le dernier volet du contrat passé entre le groupe Orano et Synatom, une filiale belge d'Engie. Un convoi de déchets nucléaires est arrivé en Belgique après avoir quitté Valognes, dans la Manche, ce mardi 3 juillet 2018. Ces 19 conteneurs de déchets vitrifiés de moyenne activité étaient regroupés dans un seul wagon dans un emballage "conçu pour assurer la protection des personnes et de l'environnement en toutes circonstances", a précisé l'usine de retraitement de déchets nucléaires Orano, située à La Hague.

La totalité des retours de déchets vitrifiés de haute activité et de déchets compactés de moyenne activité étaient intégralement réalisés fin 2013

Ces déchets sont issus du traitement de combustibles irradiés en Belgique et appartenant à Synatom. Le retour des déchets belges s'effectue en conformité avec la loi française, prévoyant le retour des déchets radioactifs dans leur pays d'origine.

Au 31 décembre 2017, 5.397 conteneurs standards de déchets vitrifiés ont ainsi été expédiés vers les pays d'origine des combustibles, ce qui représente plus de 97% du nombre total à réaliser.