Climat – Environnement

Un coup de chaud sur la Dordogne proche de celui de juin 2003

Par Morgane Schertzinger, France Bleu Périgord lundi 19 juin 2017 à 15:53

Le soleil va réchauffer les Périgourdins jusqu'à près de 38 degrés.
Le soleil va réchauffer les Périgourdins jusqu'à près de 38 degrés. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Il fait très chaud en ce moment en Dordogne, le département a d'ailleurs été placé en vigilance orange canicule. A Bergerac, il devrait faire jusqu'à 38 degrés. Des températures proches de celles de juin 2003.

Gros coup de chaud sur la Dordogne. Les Périgourdins devraient se souvenir longtemps de cette troisième semaine du mois de juin 2017. Au niveau des températures, elle se rapproche de la mi-juin 2003. A l'époque, il avait fait jusqu'à 38,1°C à Bergerac le 22 juin.

Mercredi, journée la plus chaude

Rien à voir avec l'épisode caniculaire d'août 2003 où il avait fait jusqu'à 40, voire 41 degrés. Prudence tout de même puisque Météo France a placé le département "en vigilance orange canicule."

Ce lundi, il faisait 33,5°C en milieu d'après-midi à Bergerac. Mais"en l'absence de vent qui fait stagner les températures, elles vont continuer à augmenter", explique Emmanuel Linden, prévisionniste à Météo France Agen.

Si les températures ne seront pas aussi élevées mardi, elles remonteront bien en revanche mercredi. "Ça devrait être la journée la plus chaude de la semaine", prévient-il. Les températures oscilleront, au meilleur de la journée, entre 35 degrés dans le Nontronnais et 38 degrés dans le Bergeracois.

Prévention

Les températures baisseront ensuite dès jeudi avec l'arrivée d'un vent de Sud-Est, tout en restant bien au-dessus des normales de saison. "Fin juin, le thermomètre devrait être aux alentours de 27 - 30 degrés", confie le prévisionniste.

On est donc bien près de 10 degrés au-dessus des moyennes pour la fin du printemps. Prenez donc vos précautions, couvrez-vous la tête, buvez beaucoup d'eau et restez au frais tant que vous le pouvez.

►►► LIRE AUSSI : Dordogne : alerte orange canicule, soyez prudents