Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un deuxième chien intoxiqué aux cyanobactéries cet été en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Le 13 août dernier, une chienne Golden Retriever de 6 ans est morte après une balade le long de la Vienne à St-Germain-sur-Vienne. Quelques allers-retours dans l'eau lui auraient été fatals à cause de ces algues toxiques. C'est le deuxième cas mortel pour un chien cet été en Touraine.

Les cyanobactéries prolifèrent dans les eaux stagnantes ( Photo d'illustration )
Les cyanobactéries prolifèrent dans les eaux stagnantes ( Photo d'illustration ) © Radio France - Boris Compain

Indre-et-Loire, France

Cet été, un deuxième chien a certainement été victime des cyanobactéries en Indre-et-Loire. Une Golden Retriever de 6 ans a succombé en moins d'une heure chez son vétérinaire après une balade le long de la Vienne près de Candes-st-Martin. Sur la commune de St-Georges-sur-Vienne. 

C'était le 13 août dernier. Sa propriétaire, Brigitte Pombart, faisait une balade à vélo avec ses deux chiennes. Deux Golden de 6 et 7 ans en pleine forme. Quelques aller-retours dans l'eau lorsque l'une des deux chiennes commençait à montrer des signes de faiblesses. 

Elle commençait à boiter. Je n'ai rien vu d'anormal. Et c'est en repartant qu'elle est tombée la tête la première, brutalement. Puis elle s'est mise à trembler de tout son corps. Donc là, j'ai aussitôt appelé ma vétérinaire qui m'a dit d'arriver très vite. Elle a fait tout ce qu'elle a pu mais 40 minutes plus tard ma chienne était morte. C'est particulièrement fulgurant et bouleversant, Brigitte Pombart

Sa vétérinaire est formelle. Cette chienne présentait tous les symptômes d'une intoxication aux cyanobactéries. 

La Préfecture d'Indre-et-Loire avait alerté sur les dangers des cyanobactéries au début de l'été. Mais dans la Loire, pas dans la Vienne

Après un premier cas mortel le 7 juillet dernier dans la Loire du côté de Vouvray, la Préfecture d'Indre-et-Loire avait lancé un appel à  la vigilance. La baignade est formellement interdite dans la Loire, pour les humains comme pour les animaux. Pour des raisons de sécurité et de santé. 

Chaleur, faible débit de nos rivières, ce sont les ingrédients qui favorisent ces cyanobactéries. Ces micro organismes qui prolifèrent dans les eaux stagnantes et qui peuvent dégager des toxines en grande quantité. Ce sont ces toxines qui peuvent être fatales aux chiens, attaquant leur système neurologique.

C'est donc le deuxième cas mortel cet été dans notre département, il n'y en avait pas eu l'an dernier, du moins officiellement. Mais on se souvient de l'été 2017, marqué par la mort d'une dizaine de chiens dans le Maine et Loire et d'un autre chez nous dans les eaux de la Vienne.

L'Agence Régionale de Santé se veut rassurante pour les dix lieux de baignade qui sont autorisés en Indre-et-Loire. Des lieux de baignade dont la qualité de l'eau est contrôlée très régulièrement. Jusqu'à présent, aucun seuil lié aux cyanobactéries n'a été dépassé. Aucune n'a donc fait l'objet d'une fermeture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu