Climat – Environnement

Un enfant sur sept souffre de la pollution

Par France Bleu, France Bleu lundi 31 octobre 2016 à 8:45

La pollution de l'air serait l'un des principaux facteurs expliquant la mort de près de 600.000 enfants de moins de cinq ans chaque année (ici au Bangladesh)
La pollution de l'air serait l'un des principaux facteurs expliquant la mort de près de 600.000 enfants de moins de cinq ans chaque année (ici au Bangladesh) © AFP

Selon un rapport de l’Unicef publié ce lundi, plus de 300 millions d’enfants respirent de l’air toxique. Cette exposition à de très hauts niveaux de pollution pourrait entrainer de graves perturbations lors de la croissance.

L’Unicef tire la sonnette d’alarme avant la COP22 de Marrakech, qui doit voir se rassembler les dirigeants de la planète du 7 au 18 novembre. Selon un rapport publié ce lundi par l’institution onusienne, plus de 300 millions d’enfants respirent de l’air toxique. Soit un enfant sur sept dans le monde. 200 millions d’entre eux vivent en Asie du sud.

La pollution de l’air a tué 127.000 enfants de moins de 5 ans en 2012

La pollution de l'air serait l'un des principaux facteurs expliquant la mort de près de 600.000 enfants de moins de cinq ans chaque année et selon l'OMS, la pollution atmosphérique a tué 3,7 millions de personnes dans le monde en 2012 dont 127.000 enfants âgés de moins de cinq ans.

Mortifère pollution de l’air intérieur

Parmi les sources de pollution : les usines, les centrales électriques et véhicules fonctionnant avec des énergies fossiles, la poussière et l'incinération de déchets. La pollution de l'air intérieur, souvent imputable au chauffage au charbon où aux cuisinières à bois, est encore plus mortifère puisqu'elle est accusée d'avoir tué 4,3 millions de personnes, dont 531.000 enfants de moins de cinq ans, en 2012.

Partager sur :