Climat – Environnement

Un gazoduc de 62 kms est en projet entre Lussagnet (Landes) et Barran (Gers)

Par Nelly Assenat, France Bleu Gascogne mercredi 5 octobre 2016 à 16:32

Un chantier de gazoduc
Un chantier de gazoduc © Maxppp - Jérôme Bruley

La société TIGF (Transport et Infrastructure Gaz France) ouvre une enquête publique le 25 octobre 2016 pour un projet de gazoduc de 61,8 kms entre les Landes et le Gers. Une vingtaine de communes sont concernées.

Encore des tuyaux sous le sol de Lussagnet !

La petite commune des Landes à la frontière du Gers est un site de stockage de gaz naturel depuis plus de 50 ans, et ce n'est pas fini. Un projet de la société TIGF est en cours pour la construction d'un gazoduc 61,8 kms de long entre Lussagnet dans les Landes et Barran dans le Gers. L'opération baptisée Gascogne-Midi sera une nouvelle autoroute pour le transport de gaz naturel, et principalement le méthane, ce gaz issu de la décomposition des déchets végétaux par exemple.

Déjà 58 kms de gazoducs inaugurés en 20014

En 2014 l'entreprise TIGF avait déjà inauguré 58 kms de gazoduc entre Lussagnet et Captieux en Gironde. Il s'agit à chaque fois de créer de nouvelles routes pour le gaz, pour alimenter les clients en France mais aussi parce que les producteurs d'avant produisent moins. par exemple le site de Lacq en Béarn a fermé les vannes, il faut donc aller chercher le gaz ailleurs et créer de nouveaux gazoducs.

20 communes traversées, 43 cours d'eau et deux zones Natura 2000

Les 62 nouveaux kms de tuyaux en direction de Barran prévoient de traverser cette fois 20 communes, 43 cours d'eau, et deux zones Natura 2 000. Autant dire que ça fait du monde concerné et des habitants qui se posent beaucoup de questions. L'enquête publique commence le 25 octobre 2016. Pendant un mois (jusqu'au 29 novembre 2016) on pourra consulter le dossier dans toutes les communes touchées, et aussi en Préfecture des Landes à Mont-de-Marsan. Les habitants peuvent également donner leur avis.

Un mois d'enquête publique

Tous ces documents sont aussi disponibles sur internet sur le site tigf.fr.

Pour ce futur gazoduc vers le Gers, l'entreprise TIGF prévoit une autorisation de construire en 2017 et une mise en service des 62 kms de canalisations en 2018.

Partager sur :