Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

Un groupement unique en PACA de propriétaires forestiers pour dégager les falaises des ocres de Roussillon

lundi 19 février 2018 à 6:10 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Une centaine de propriétaires forestiers privés de Roussillon ont été labellisés Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental Forestier. C'est le premier Gieef de Provence. Les arbres abattus dégagent la vue sur les falaises d'ocres et valorisent la pousse des arbres les plus intéressants.

Les propriétaires privés ont abattus leurs arbres pour dégager la vue sur les falaises des ocres de Roussillon
Les propriétaires privés ont abattus leurs arbres pour dégager la vue sur les falaises des ocres de Roussillon © Radio France - Philippe Paupert

Roussillon, France

À Roussillon, les propriétaires forestiers se sont unis pour réhabiliter le paysage classé.  Malgré des parcelles parfois minuscules, les propriétaires forestiers valorisent leurs bois et leur paysage avec le premier groupement d’intérêt économique et environnemental forestier de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Chacun choisit quel arbre il abat ou conserve à Roussillon

À Roussillon, l'essentiel de la forêt est constitué d'une multitude de petites parcelles, parfois très enclavées ou escarpées. Les falaises sont préservées  par la loi Paysage. La zone est aussi classée Natura 2000, soumise au risque d'incendie. Pour les propriétaires, la moindre intervention est délicate, surtout que la moitié des forêts sont sur le terrain d'une résidence secondaire.

Une association syndicale libre de propriétaires du massif des ocres s'est créée. Elle a adopté un plan simple de gestion pour mieux sélectionner les arbres à abattre ou à sélectionner pour mieux les vendre plus tard. Pas question de tout raser mais de gérer durablement, ensemble pour le massif. Denis Danset, le président de l'association syndical libre de propriétaires assure que "chacun choisit quel arbre il abat sur sa parcelle et quel bosquet il conserve"

Le technicien du centre de la propriété forestière Jean Baptiste Mey explique qu'il privilégie  la pousse des arbres pour "espérer faire du bois d'oeuvre" pour la charpente dans quelques années. Cette démarche permettra de mieux rémunérer les propriétaires qui ne trouvent pas d'autres débouchés que le bois de chauffage.

Le Gieff, démarche unique en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Cette gestion des forêts de Roussillon a obtenu une reconnaissance de l'Etat avec la création d'un groupement d’intérêt économique et environnemental forestier.  Cette démarche est inédite dans la région. Ce label séduit les adhérents de l'association de propriétaires. Denis Danset explique que l'exploitant forestier propose une rentrée d'argent même si la rentabilité n'est pas l'essentiel de la démarche. 

Pour Camille Loudun, l'ingénieure du centre de la propriété forestière, Roussillon présente un "lien intime entre forêt et paysage puisque la forêt a refermé le paysage des falaises d'ocres. L'enjeu touristique était important même s'il faut éviter de faire rentrer trop de public en forêt" pour maîtriser le risque incendie.