Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un hélicoptère, des cordistes et un maître verrier au chevet de la collégiale Saint-Barnard à Romans-sur-Isère

Des travaux importants débutent à la collégiale Saint-Barnard, à Romans-sur-Isère (Drôme) très endommagée lors de la tempête de grêle du samedi 15 juin. Les tuiles cassées vont être ôtées, et les vitraux abîmés déposés.

La tempête de grêle du samedi 15 juin a endommagé 85% des vitraux de la façade Ouest.
La tempête de grêle du samedi 15 juin a endommagé 85% des vitraux de la façade Ouest. © Radio France - Florence Gotschaux

Romans-sur-Isère, France

C'est ce jeudi que doivent débuter des travaux conséquents à la Collégiale Saint-Barnard à Romans (Drôme). Cinq jours après la tempête de grêle qui a cassé des vitraux, et endommagé le toit, il faut sécuriser l'édifice. Et ça ne passera pas inaperçu.

Les cordistes de l'entreprise CAN interviennent pour évacuer les tuiles cassées et les remplacer. - Radio France
Les cordistes de l'entreprise CAN interviennent pour évacuer les tuiles cassées et les remplacer. © Radio France - Florence Gotschaux

Un hélicoptère devrait intervenir à plusieurs reprises, pour évacuer les tuiles cassées, (ce qui représente un quart de la toiture). L'entreprise CAN, spécialisée dans les travaux d'accès difficile, basée à Mirmande, a envoyé une équipe de cordistes sur place. Ils ont déjà commencé à regrouper les débris sur la toiture. Ce sont ensuite des sacs de 300-400 kilo que va récupérer l'hélicoptère et qu'il déposera sur les berges de l'Isère, côté Bourg-de-Péage, où une aire d’atterrissage a été aménagée. 

Les cordistes hissent sur le toit de gros sacs pour dégager les tuiles cassées. - Radio France
Les cordistes hissent sur le toit de gros sacs pour dégager les tuiles cassées. © Radio France - Florence Gotschaux

"On procédera au remplacement et à la mise hors eau de la toiture, pour protéger les œuvres majeures à l'intérieur", explique le chef de chantier Mickaël Naveau. L'hélicoptère interviendra ponctuellement jusqu'à ce que tous les éléments cassés aient été évacués, et que les tuiles neuves aient été déposées sur le toit. "L'hélico nous évite de bloquer des rues autour de la collégiale. C'est aussi beaucoup plus rapide".

Les vitraux contemporains vont être déposés

Autre gros chantier sur la collégiale : la dépose des vitraux de la façade Ouest, endommagés à 85%. C'est l'atelier Thomas Vitraux à Valence, qui va s'en charger. Il s'agit de l'atelier qui avait installé ces vitraux contemporains, représentant l'Apocalypse, en 2000. 

La façade Ouest de la collégiale Saint-Barnard a subi de très gros dégâts.  - Radio France
La façade Ouest de la collégiale Saint-Barnard a subi de très gros dégâts. © Radio France - Florence Gotschaux
Un des vitrail, avant la tempête de grêle. - Aucun(e)
Un des vitrail, avant la tempête de grêle. - Daphné Michelas

"On va enlever de la fenêtre tout ce qu'on peut récupérer, après avoir pris soin de _tout numéroter, et de tout photographier_. Ensuite, ces éléments vont être mis en caisses en attendant d'être restaurés", confie Emmanuel Thomas, maître verrier. "Le gros travail sera de tout démonter et de refaire ce "puzzle" en verre, de le resertir de plomb et le souder à l'étain". Cette restauration à l'atelier devrait durer au moins six mois.

Les vitraux contemporains très durement frappés par la grêle. - Aucun(e)
Les vitraux contemporains très durement frappés par la grêle. - Emmanuel Thomas
85% des vitraux de l'Apocalypse ont été détruits lors de la tempête de grêle. - Aucun(e)
85% des vitraux de l'Apocalypse ont été détruits lors de la tempête de grêle. - Jean-Yves Baxter, président des amis de Saint-Barnard

Les ouvertures seront ensuite obstruées par des panneaux de polycarbonate, fait savoir la municipalité de Romans, "afin de protéger des prochaines intempéries l'orgue, situé à proximité et qui a déjà souffert de l'épisode grêleux"

Emmanuel Thomas, maître verrier, multiplie les visites pour des devis, depuis l'orage de grêle. Ici à la clinique La Parisière à Bourg-de-Péage. - Radio France
Emmanuel Thomas, maître verrier, multiplie les visites pour des devis, depuis l'orage de grêle. Ici à la clinique La Parisière à Bourg-de-Péage. © Radio France - Florence Gotschaux

Tous ces travaux sont réalisés sur les préconisations d'un architecte du patrimoine, Thierry Poulain.

Restrictions de circulation

En raison de l'intervention de l'hélicoptère, une interdiction de stationnement aux abords de la Collégiale est en vigueur au moins jusqu'au 5 juillet, et la circulation sera interdite sur le quai Ulysse-Chevalier, dans le sens Est-Ouest (de Fanal au Pont-Vieux).  

La circulation sera limitée aux abords de la collégiale Saint-Barnard, le temps des travaux. - Radio France
La circulation sera limitée aux abords de la collégiale Saint-Barnard, le temps des travaux. © Radio France - Florence Gotschaux