Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un herbicide commercialisé par Bayer retiré du marché français

jeudi 26 octobre 2017 à 18:28 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

L'herbicide Basta F1, commercialisé par Bayer, est retiré du marché français, a annoncé ce jeudi l'Agence nationale de sécurité sanitaire, l'Anses. L'agence estime que des risques pour la santé humaine ne peuvent être exclus avec ce produit.

L'Anses estime que l'herbicide Basta F1 de Bayer pourrait présenter des risques pour la santé humaine.
L'Anses estime que l'herbicide Basta F1 de Bayer pourrait présenter des risques pour la santé humaine. © AFP - Benjamin Beytekin

L'Agence nationale de sécurité sanitaire, l'Anses, a annoncé ce jeudi le retrait de l'autorisation de mise sur le marché en France de l'herbicide Basta F1 de Bayer, estimant que des risques pour la santé humaine ne pouvaient être exclus. "Les risques pour la santé humaine liés à l'exposition au glufosinate, une substance classée reprotoxique présumée, ne peuvent être exclus pour la santé" des agriculteurs l'utilisant et des personnes à proximité des lieux traités, a expliqué l'Agence dans un communiqué.

Un herbicide utilisé sur les vignes, vergers, légumes et pommes de terre

Le Basta F1, dont des stocks pourront toutefois être écoulés au cours des prochains mois, est "le seul produit phytopharmaceutique à base de glufosinate-ammonium autorisé en France" , a précisé l'Anses. Le retrait concerne également neuf licences d'importation de produits contenant du glufosinate-ammonium, ce qui signifiera à terme "la disparition de tous les produits phytopharmaceutiques" à base de cette substance du marché français. Cet herbicide est utilisé en pulvérisations sur les vignes, vergers, légumes et pommes de terre.

Bayer dit ne pas comprendre la décision de l'Anses

Bayer s'est dit "surpris" de cette décision. "Nous regrettons la décision de l'Anses qui prive l'agriculture d'une solution de désherbage reconnue utile, voire indispensable par certaines filières, alors même que des études démontrent la sécurité de l'utilisation du produit pour la santé lorsque les conditions d'utilisation sont respectées", a commenté dans un communiqué Frank Garnier, le président de Bayer France.