Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un jeune rennais veut s'attaquer aux mégots de cigarette

lundi 9 novembre 2015 à 7:59 Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique

On estime que 137 000 mégots par seconde sont disséminés dans la nature dans le monde. Et, en moyenne, il faut 12 ans pour que ces mégots se dégradent complètement. Une vraie plaie pour l'environnement et les budgets municipaux. Un jeune rennais de 18 ans veut s'attaquer à ces mégots.

© Radio France

Rennes, France

La solution pour Antoine Rougé, c'est le cendrier de poche. Pas une boite en carton ou en plastique mais un objet qui dure, en métal, conçu par lui et fabriqué en Allemagne. L'idée est de convaincre des villes confrontées à cette pollution envahissante de distribuer aux fumeurs gratuitement ces cendriers de poche. L'idée aussi est de financer cette distribution par de la publicité. Les cendriers serviraient de support publicitaire.

Antoine Rougé et son cendrier de poche - Radio France
Antoine Rougé et son cendrier de poche © Radio France - Brigitte Hug

Mais que faire des mégots collectés? Le jeune rennais a établi 2 partenariats avec les entreprises Cy-Clope et Terracyle pour transformer les mégots en plastique. Antoine Rougé croit à son projet . Il a mis d'ailleurs ses études de commerce entre parenthèses et , à 18 ans, a créé sa société Rougécom. Dans l'immédiat, il a pris contact avec les villes de Rennes et Saint-Malo. Il espère les rallier à son cendrier.

Un Rennais s'attaque aux mégots de cigarette.