Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un mouvement de libération animale manifeste devant la fédération de chasse de l’Hérault

mercredi 24 octobre 2018 à 16:51 Par Edouard Marguier, France Bleu Hérault et France Bleu

Dix personnes de l’association 269 Life France se sont réunies devant la fédération des chasseurs de l’Hérault, à Saint-Jean-de-Védas, près de Montpellier, pour dénoncer "une pratique périmée et archaïque".

Les défenseurs des animaux de l'association 269 Life France devant la fédération de chasse de l'Hérault, à Saint-Jean-de-Védas.
Les défenseurs des animaux de l'association 269 Life France devant la fédération de chasse de l'Hérault, à Saint-Jean-de-Védas. © Radio France - Edouard Marguier

Saint-Jean-de-Védas, France

Les défenseurs des animaux ont exprimé une fois de plus leur colère contre les chasseurs. Dix personnes de l’antenne départementale du collectif 269 Life France ont manifesté mercredi devant la Fédération des chasseurs de l’Hérault située à Saint-Jean-de-Védas. Ils ont dénoncé "l’hypocrisie" de cette pratique qu'ils jugent "périmée et archaïque"

Ils sont notamment revenus sur la mort du vététiste, tué pendant une campagne de chasse en Haute-Savoie. "Les chasseurs sont non seulement nuisibles pour la biodiversité mais aussi pour les humains", a réagi Vincent, porte-parole de l’antenne héraultaise de 269 Life France.

Opposés à une publicité pour la chasse

Les manifestants n’ont pas apprécié non plus la dernière campagne de promotion de la chasse. Le mois dernier, les chasseurs ont affirmé sur des panneaux publicitaires être les "premiers écologistes de France" car ils jouent un rôle de régulateurs pour certaines espèces, notamment pour les sangliers. Les défenseurs des animaux le contestent fermement. "Sur 35 millions d’animaux tués chaque année en France par les chasseurs, 700.000 'seulement' sont des sangliers", a estimé Vincent.

Pendant l’action, les manifestants ont tenté d’entrer en contact avec les chasseurs héraultais. Leur demande est restée vaine, d'ailleurs la barrière était fermée dès leur arrivée.