Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un nouveau centre de tri pour traiter 50.000 tonnes de déchets recyclables de l'agglomération tourangelle en 2021

vendredi 3 novembre 2017 à 17:27 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

A partir de 2021, le nouveau centre triera 50.000 tonnes de déchets plastique, papier ou verre chaque année, soit le double de l'actuelle usine de La Riche.

La construction de ce nouveau centre de tri est rendue obligatoire par la prolifération des déchets plastiques (photo d'illustration)
La construction de ce nouveau centre de tri est rendue obligatoire par la prolifération des déchets plastiques (photo d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

L'agglomération de Tours va se doter d'un nouveau centre de tri des déchets recyclables deux fois plus performant que l'actuel centre de tri de La Riche. Il devrait voir le jour en 2021 sur la zone d'activité de Chanceaux-sur-Choisille et Parçay-Meslay. Une usine qui triera 50.000 tonnes de déchets en provenance de Tours Métropole, d'Amboise, mais aussi d'une partie du Loir et Cher et de la Sarthe. C'est un projet interdépartemental d'une dimension exceptionnelle qui s'explique par l'accroissement du nombre de déchets plastiques, nous dit Jean-Luc Galliot, président du syndicat mixte Touraine Propre et vice-président de Tours Métropole

"Il y a de plus en plus de déchets plastiques dans nos poubelles jaunes et de moins en moins de déchets papier" - Jean-Luc Galliot, vice-président de Tours Métropole, délégué à la valorisation des déchets

Comme le précise Jean-Luc Galliot, vice-président de Tours Métropole, délégué à la valorisation des déchets, "la loi sur la transition énergétique nous oblige à renforcer leur tri et leur recyclage. C'est pourquoi il nous faut un centre de tri plus performant et pour en financer les travaux nous allons constituer une Société Publique Locale avec des syndicats intercommunaux du Loir et Cher, de la Sarthe et d'Indre et Loire. Tours Métropole et l'ADEME, l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, compléteront le tour de table".

Nous rejetons chaque année plus de 3 millions de tonnes de déchets plastique mais seulement 21% de ces déchets sont recyclés, alors que 36% vont en décharge. L' objectif du gouvernement est donc de multiplier par deux les plastiques recyclés d'ici 2025. Le futur centre interdépartemental de tri de Chanceaux-Parçay-Meslay va y contribuer. Dans cette nouvelle usine ultra-moderne de sept hectares, le tri des emballages plastiques, bouteilles, sacs, barquettes, et films alimentaires sera une priorité sans oublier pour autant le papier et le carton dont les déchets diminuent à cause de la dématérialisation.

"Ces déchets recyclables arriveront par camions de 35 tonnes de Blois, de Vendôme, d'Amboise, de l'agglomération tourangelle, et de l'Est de la Sarthe. Une fois triés, ils repartiront dans des centres de traitement ou carrément dans une usine de revalorisation qui pourrait aussi voir le jour dans l'agglomération tourangelle"

Les travaux de ce centre de tri interdépartemental débuteront en 2020 pour s'achever en 2021. L'investissement est de 25 millions d'euros partagé entre les collectivités publiques et l'exploitant du centre. A terme, l'usine de La Grange David à La Riche qui traite 20.000 tonnes de déchets par an et qui est arrivée à saturation est appelée à fermer ses portes.