Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un parc animalier dédié aux prédateurs va ouvrir près de Perpignan en 2020

mardi 12 juin 2018 à 16:58 Par François David, France Bleu Roussillon et France Bleu

Ours, loups, tigres, panthères et vautours : les prédateurs des quatre coins du monde auront bientôt leur parc animalier à Cases-de-Pène, dans les Pyrénées-Orientales.

La panthère de l'Amour sera l'une des vedettes du parc animalier de Cases-de-Pène
La panthère de l'Amour sera l'une des vedettes du parc animalier de Cases-de-Pène © Maxppp - Darek Szuster

Cases-de-Pêne, France

Le loup sera bientôt aux portes de Perpignan ! Un parc animalier dédié aux prédateurs doit ouvrir ses portes en 2020 au-dessus du village de Cases-de-Pène, dans la Vallée de l’Agly, à 15 minutes de la sortie d’autoroute Perpignan-Nord. À partir de 2020, les visiteurs pourront découvrir des ours, des tigres, des panthères ou encore des vautours venus de tous les continents, sur un site de 40 hectares niché au cœur de la garrigue, avec une vue imprenable sur les Pyrénées. 

Préservation des espèces menacées

"Ce site magnifique m’a immédiatement séduit, explique Cyril Vaccaro, le porteur du projet. Avec ses forêts de pins, ses zones de garrigue et ses secteurs caillouteux, il offre une multitude d’écosystème. Cela va permettre d’accueillir de nombreux animaux en respectant leur milieu d’origine."

Le futur parc souhaite mettre l’accent sur lebien-être animal, la préservation des espèces menacées et leur reproduction. Surtout, il va se consacrer exclusivement à quatre secteurs précis de la planète, des "écozones" : 

  • La région du Kraï du Primorié, dans l’Extrême-Orient russe.
  • La province de Lambayeque au Pérou, composée de forêts sèches. 
  • le Parc W, complexe naturel transfrontalier de près d'un million d'hectares, situé entre le Bénin, le Niger et le Burkina Faso.
  • Le plateau de Shan en Birmanie, doté d'un climat méditerranéen de moyenne montagne. 

Cyril Vaccaro s’est fixé un objectif prioritaire : le prix du billet d’entrée sera raisonnable (environ 15 euros). Mais les plus fortunés pourront profiter d’eco-lodges haut-de-gamme pour passer la nuit au milieu des prédateurs, tout en profitant d’un repas préparé par un chef étoilé des Pyrénées-Orientales.

Il sera également possible d’y organiser des événements, comme des anniversaires, des séminaires ou des visites nocturnes. 

Un projet soutenu par les élus locaux

Partenaire du projet, la commune de Cases-de-Pène a décidé de mettre le terrain à disposition. Cyril Vaccaro affirme aussi bénéficier "d’un fort soutien politique et institutionnel", notamment l’agglomération de Perpignan et la communauté de communes Agly-Fenouillèdes. 

À deux ans de l’ouverture, "le financement est bouclé, se félicite le porteur du projet, même s’il reste encore de nombreuses démarches administratives à accomplir".  Le parc devrait employer une quinzaine de personnes.

Cyril Vaccaro est le porteur de ce projet de parc animalier  - Radio France
Cyril Vaccaro est le porteur de ce projet de parc animalier © Radio France - François DAVID