Climat – Environnement

Un paysage lunaire au lac de Pierre Percée

Par Nathalie Broutin et Laurent Watrin, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine mercredi 28 octobre 2015 à 18:46

Le niveau d'eau : 10 mètres sous la cote habituelle
Le niveau d'eau : 10 mètres sous la cote habituelle © Radio France - Nathalie Broutin

Le déficit en pluie, a obligé EDF, gestionnaire de la retenue d'eau artificielle en Meurthe et Moselle, à puiser davantage dans le lac ces dernières semaines.

A certains endroits du lac de Pierre Percée, on s'avance très près de l'eau sur du sable, en faisant attention aux racines et autres grosses souches d'arbres, d'ordinaire sous l'eau.  Des animaux extraordinaires ou des personnages fantomatiques apparaissent autour de vous, donnant au site un aspect d'étrangeté. Des curieux viennent y prendre des photos. "Je ne me souviens pas avoir vu le lac comme çà " confie l'un d'eux.

Le dernier record de baisse des eaux date de 2003

Selon Bernard Müller, le président du syndicat mixte d'aménagement des lacs de Pierre Percée, le niveau des eaux ces derniers jours atteint 10 mètres sous la cote habituelle. Mais selon lui, si les paysages sont impressionnants, ce n'est pas un record. L'élu de Badonviller évoque l'année 2003 et ses 17 mètres sous le niveau normal. EDF, que nous avons cherché à joindre n'a pas répondu pour l'instant à nos demandes d'explications.

Retrouvez une vidéo sur l'état du lac.

Des racines d'habitude sous l'eau forment des animaux étranges sur le sable - Radio France
Des racines d'habitude sous l'eau forment des animaux étranges sur le sable © Radio France - Nathalie Broutin

Le lac de Pierre Percée est un lac artificiel, dont le barrage du Vieux Pré est géré par EDF,  son eau sert à réguler le débit de la Moselle, via la Plaine et la Meurthe  pour assurer un refroidissement constant de la centrale nucléaire de Cattenom en Moselle .

"Il est fait pour ça ce lac" commente Bernard Müller le président du syndicat mixte d'aménagement des lacs de Pierre Percée, "il ne faut pas que l'on s'offusque qu'EDF puise dedans". L'élu de Badonviller reconnait que "par endroits le paysage est un peu lunaire". EDF l'a informé de la fin des lâchers d'eau le 18 septembre dernier, mais il constate qu'ils se poursuivent.