Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le bébé phoque d'Océanopolis a déjà parcouru plus de 3 000 km vers le Nord

samedi 16 juin 2018 à 5:48 - Mis à jour le mercredi 4 juillet 2018 à 17:38 Par Valérie Le Nigen, Thomas Biet et Léo Rozé, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le phoque polaire soigné à Océanopolis, et relâché le 15 juin dernier sur la plage de Plouarzel, dans le nord Finistère, a déjà atteint le cercle polaire Arctique. Le parcours du bébé phoque est suivi de près grâce à une balise Argos, habituellement utilisée pour les manchots.

Une vrai star cet après midi sur la plage de Plouarzel!
Une vrai star cet après midi sur la plage de Plouarzel! - Stéphane Cohen/ Océanopolis

Brest, France

Il poursuit sa route vers le Nord à vitesse grand V, à raison d'une centaine de kilomètres par jour. Le dernier pointage GPS de la balise fixée sur le jeune phoque indique que l'animal s’est rapproché de l’île norvégienne de Jan Mayen, entre les mers de Norvège et du Groenland. Il a donc rejoint son habitat naturel, l'Arctique, en un mois seulement.

Habituellement, l'équipe soignante d'Océanopolis soigne des phoques gris ou des veaux marins. Mais c'est seulement la quatrième fois qu'un phoque polaire est confié au centre de soin. Ce petit phoque annelé a été retrouvé fin mars dans le bassin d'Arcachon. Son âge était estimé à deux mois et demi. Cet échouage étonnant reste une énigme.

L'échouage du bébé phoque sur nos côtes reste une énigme - Aucun(e)
L'échouage du bébé phoque sur nos côtes reste une énigme - Océanopolis

Une toute petite balise Argos

L'animal ne porte pas de nom mais un numéro : 622 car c'est le 622ème phoque accueilli au centre de soin. Il est arrivé très affaibli mais est passé de 9 à 25 kilos. Il a été équipé d'une balise Argos de petite taille, généralement utilisée pour les manchots. Ce jeune phoque était si petit qu'une balise habituelle n'aurait pas convenu à son gabarit. 

En espérant qu'il ne finira pas dans le ventre d'un requin...

La balise Argos permet de vérifier qu'il prend bien la route du Nord, et non pas celle d'Arcachon. "En 1995, se souvient Sami Hassani, du centre de soin, nous avions relâché un phoque annelé. Il n'avait pas de balise, mais il avait été bagué. Et des pécheurs d'Islande nous avaient appelés. Ils l'avaient retrouvé quelques mois plus tard dans le ventre d'un requin. Ce qui montre que ces phoques savent retrouver leur route."

Évidemment, on lui souhaite un meilleur destin !